+

Le conseil du vétérinaire

•Près de 8millions de chats de compagnie sont présents en France, et ce chiffre augmente chaque année d’environ 200.000 nouveaux compagnons.
•Il y a plus de 100.000abandons (chiens et chats compris) par an. Adopter un chat dans un refuge peut sauver une vie et combler la vôtre.
•Bien choisir son chat vous permettra de créer un lien fort et une relation sereine et heureuse.

Que faut-il savoir lorsque l’on adopte un chat ?

Adopter un chaton ou un chat adulte est une décision importante qui changera votre quotidien pour les 15 à 20ans à venir.

Donnez-vous du temps pour décider lequel du chaton ou de l’adulte sera le plus adapté à vous et à votre mode de vie. Cela implique également une réflexion sur les frais qui seront à engager pour les soins de votre compagnon et sa prise en charge tout au long de sa vie. Vous pouvez adopter un nouvel animal chez un éleveur certifié si vous souhaitez prendre un chat de race, ou chez un particulier, dans un refuge ou à la SPA de votre région.


Comment choisir entre un chaton et un adulte ?

Bien que la réponse la plus spontanée soit le chaton, pensez-y plus longuement et réfléchissez au bien-être de l’animal et à votre mode de vie. Adopter un chaton demande, la première année, une présence plus importante pour la sociabilisation, l’apprentissage de la propreté et des règles de vie, et davantage de soins vétérinaires. Si vous avez un emploi du temps chargé, il pourrait être plus judicieux d’adopter un adulte. Les chats adultes ayant été abandonnés ou n’ayant pas connu de vrai foyer avec un propriétaire sont généralement très affectueux et reconnaissants ; ils sont plus autonomes et réclament de l’attention à votre retour. La sociabilisation et la manipulation chez les chatons sont importantes pour éviter les comportements timides, agressifs ou peureux.

Alors que les adultes sont plus indépendants, les chatons vous solliciteront beaucoup plus, et peuvent se donner en spectacle pendant des heures. Si vous êtes très présent au foyer, cela pourra combler vos journées. Attention toutefois en présence d’enfants en bas-âge à ne pas les laisser seuls ensemble : les chatons sont des êtres fragiles à manipuler avec précaution.

Pour les personnes âgées, un compagnon adulte est généralement une meilleure solution : il leur sera plus facile d’en trouver qui recherchent le calme et des câlins par rapport aux jeunes qui sont très joueurs et dynamiques.

Une fois que vous aurez choisi quel type de chat adopter, considérez de façon plus concrète l’investissement personnel et financier que cela vous demandera. Si vous avez des doutes ou des questions, l’équipe médicale de votre clinique vétérinaire est là pour y répondre.


Peut-on adopter plusieurs chats?

Les chats sont très sociables et aiment la compagnie aussi bien de l’homme que d’autres animaux. Les refuges et les associations ont souvent plusieurs chatons d’une même portée disponibles pour l’adoption. Si vous souhaitez avoir deux chats dans le futur, il est souvent plus simple de les prendre tous les deux en même temps, surtout lorsqu’ils se connaissent et s’apprécient déjà. Cela évitera les éventuels conflits dus à l’introduction d’un nouvel arrivant.


Que faut-il faire lorsque l’on apporte un nouveau chat à la maison ?

Une fois que vous avez choisi votre chat, vous devrez préparer votre maison à son arrivée. Que ce soit un adulte ou un bébé, il lui faudra une période d’adaptation, pendant laquelle il s’habituera non seulement à vous et aux autres membres de la famille, mais également à son nouveau foyer. Ce temps d’acclimatation varie selon le caractère de l’animal. Assurez-vous de lui avoir prévu un coin pour boire et manger, un espace isolé et calme avec une litière pour faire ses besoins, et un endroit avec un coussin ou un panier pour se reposer. Pour les chatons, mettez-les dans une pièce fermée et sécurisée la nuit pendant quelques mois pour prévenir les dégâts qu’ils pourraient se causer à eux-mêmes ou au mobilier pendant que vous dormez.


Que faut-il savoir sur l’implication de l’adoption d’un nouveau compagnon ?

Il est conseillé de consulter un vétérinaire directement après l’adoption. Cela vous permettra de vérifier son état de santé et de faire le point sur les soins préventifs (vaccins, vermifuges, antiparasitaires externes, identification). Si cela n’a pas été fait, il serait souhaitable d’effectuer un test pour la FIV et la leucose féline (FeLV). Observez pendant les premières semaines d’adoption votre chaton et n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute.

Une fois les rappels de vaccins planifiés et les soins préventifs effectués, vous pourrez profitez du plaisir d’une vie avec votre nouveau compagnon, et ce, pour de longues années à venir !