+

Le conseil du vétérinaire

·      Avant de choisir un chiot, il faut s’intéresser à sa race et rechercher celle qui vous correspondrait le mieux tant au niveau du physique que du caractère.

·      Un chiot en bonne santé doit être vigile, actif et joueur, sans écoulements au niveau des yeux, du nez et il ne doit pas être apathique ou léthargique.

·      Un chiot ne doit pas avoir peur des humains, quelque soit leur âge et doit être sociable avec ses frères et sœurs.

·      Les chiots seuls et peureux, ou ceux montrant des signes de dominance ou d’agressivité peuvent être plus difficiles à éduquer à l’âge adulte.

 

 Que faut-il savoir avant de prendre un chiot ?

En général, les chiots sont toujours mignons et attendrissants, mais le choix et l’acquisition d’un animal ne devraient pas être uniquement basés sur un coup de cœur. Bien souvent, les chiots choisis sur un coup de finissent par devenir trop grands, trop agités ou trop agressifs aux yeux des propriétaires, c’est pourquoi un travail de réflexion et un investissement personnel avant l’achat du chien est important.

Dans un premier temps, commencez par regarder des chiens adultes de différentes races. En effet, un chiot grandit vite et, en quelques mois seulement, il acquiert sa taille adulte. Prenez donc le temps de feuilleter des livres de races, de parcourir internet, d’aller voir des expositions et de concours de races ou tout simplement de demander conseil à un vétérinaire ou à un éducateur. Réfléchissez à la taille de l’animal que vous souhaitez avoir, à l’espace dont vous disposez et au type de chien que vous souhaiteriez avoir. Aimeriez vous faire du sport et de l’exercice avec lui ou rester à la maison avec les enfants ?

Prévoyez les dépenses pour ne pas vous retrouver bloqué le jour où il aura besoin de soins. Il existe des races connues pour être sensibles à certaines pathologies, ou qui sont prédisposées génétiquement à développer certaines affections. Renseignez-vous sur l’éleveur et demandez des certificats de bonne santé du chiot ainsi que les tests de dépistage des parents aux maladies congénitales de la race. Aujourd’hui, il y a des assurances prévues pour les animaux qui vous permettront d’amortir les gros frais en cas de maladie ou d’accident. Demandez les closes par écrit afin de savoir si certaines affections ne sont pas remboursées pour la race de votre futur chien.


 

 

Où et comment chercher un chiot ?

Si vous souhaitez un chien de race, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ainsi que de plusieurs éleveurs et allez à des expositions et à des concours pour la race désirée. Lorsque vous visitez un élevage, prenez le temps d’observer les parents pour savoir s’ils sont bien sociabilisés ainsi que les locaux pour voir si les chiots sont élevés dans un environnement sain. Un chien de race représente un certain coût, ne soyez donc pas trop hâtif dans vos choix.

Malheureusement, beaucoup d’élevages vendent à des grandes enseignes les chiots peu sociabilisés, ou dont les critères de race ne sont pas complètement remplis. L’achat d’un chiot en magasin représente de nombreux inconvénients :

·      Il n’est pas possible de connaître les parents et de les voir ;

·      Les chiots de différentes portées sont mélangés et donc plus à risque de maladies contagieuses.

·      Les chiots en animalerie développent plus facilement des troubles comportementaux (aboiements, crainte de l’homme, agressivité,…).

Les refuges et les chenils offrent également la possibilité d’adopter des chiots de race ou croisés. De la même manière que les animaleries, il n’est pas possible de connaître les parents et les possibles problèmes de santé. Il s’agit toutefois d’un bon geste pour un petit animal orphelin qui, avec une solide éducation, peut devenir un compagnon attachant et très reconnaissant.


 

 

Comment savoir si le chiot est en bonne santé ?

La plupart des éleveurs et des refuges pour chiens fournissent un certificat de bonne santé et un justificatif des antécédents médicaux délivrés par un vétérinaire. Avant de partir du foyer, le chiot devrait avoir reçu sa première injection vaccinale. Certains éleveurs fournissent également une assurance de santé provisoire pour le chiot, qui couvre les possibles consultations chez le vétérinaire les premiers mois après l’achat.

Un chiot en bonne santé devrait :

·      Etre alerte et énergique ;

·      Être bien nourri ;

·      Avoir un beau pelage, sans présence de croûtes ou de zones sans poils ;

·      Marcher et courir normalement sans boiter ;

·      Ne pas avoir d’écoulements aux yeux, au nez ou aux oreilles ;

·      Ne pas tousser, éternuer ou avoir de difficultés à respirer ;

·      Se retourner et venir vers vous lorsque vous l’appelez ou que vous tapez dans vos mains. Il ne devrait pas montrer de signes de peur ou de crainte.


 

 

Comment déterminer le caractère d’un chiot ?

Commencez par observer le chiot avec ses frères et sœurs. Tant que celui-ci montre un intérêt dans le jeu et se calme quand un autre chiot se plaint car il est trop agressif, il est probable qu’il se sociabilisera normalement avec les autres chiens. Les chiots qui font bande à part, sont effrayés ou qui grognent quand les autres chiots l’approchent aura sûrement des difficultés à interagir avec les autres chiens à l’âge adulte.

De la même manière, observez ses réactions avec les hommes et les femmes. Un chiot bien équilibré devrait venir au contact des humains, jouer et être curieux tandis qu’un chiot présentant des troubles aura tendance à être craintif et/ou à uriner sur lui quand il est manipulé.

Les chiots doivent se laisser soumettre pendant une petite minute en étant mis sur le dos. Un chiot bien équilibré pourra, au maximum, pleurer un petit peu puis se relaxera et acceptera la position, alors qu’un chiot à risque de présenter des troubles plus tard aura tendance à s’énerver ou à devenir agressif.

Les chiots doivent accepter la manipulation sans s’énerver, devenir agressifs ou prendre peur. Essayez de lui toucher les yeux, les oreilles et les pattes et de le prendre dans les bras.

 

Tous ces gestes peuvent paraître excessifs, mais ils ont pour but de vous permettre de trouver un compagnon idéal. Chacun a ses préférences et ses goûts, mais les coups de cœur doivent être raisonnés et suivis d’une vraie réflexion sur le choix du nouveau