+

Le conseil du vétérinaire

• Dès l'âge de 3 ans, la majorité des carnivores domestiques développent des maladies parodontales (des dents, des gencives et des structures qui soutiennent les dents).
• Les maladies parodontales sont les pathologies les plus fréquentes chez les chiens et les chats.
• La mauvaise haleine peut être un signe de maladie parodontale.
• Mettre en place des soins dentaires de routine pour votre animal dès le plus jeune âge est relativement simple et limite, voire évite l'apparition de maladies parodontales.

Ce qu’il faut savoir.

    La mauvaise haleine est l’un des signes les plus fréquents d’affection dentaire.

La plaque dentaire, un dépôt jaunâtre et collant formé de bactéries, se dépose et recouvre les dents. Elle se transforme au fur et à mesure en tartre qui est un dépôt calcaire et solide se déposant sur la dent et la recouvrant. Cette pathologie faisant partie des maladies parodontales crée un environnement idéal pour la prolifération de bactéries. En se développant, le tartre provoque une irritation des gencives (gingivite) qui deviennent rouges, douloureuses, gonflées, et perdent leur rôle de soutien des dents. Lorsque le tartre progresse encore, les gencives finissent par se décoller des dents et se rétracter, laissant ainsi un vide qui se remplit de bactéries et de particules alimentaires. La cavité orale devient alors douloureuse, des dents peuvent tomber, et les gencives ont tendance à saigner facilement. Votre animal peut avoir alors des difficultés à manger, refusant les croquettes ou les aliments durs. Lors de maladies parodontales avancées, les bactéries peuvent entrer dans la circulation sanguine, atteindre les reins, le foie et le cœur, et provoquer des complications médicales.


 

Les signes d’affection dentaire.

  • Haleine forte,
  • Sensibilité de la bouche,
  • Perte d’appétit ou animal capricieux (refus de manger croquettes ou biscuits récompenses),
  • Dépôt jaunâtre ou brun sur les dents,
  • Irritation, rougeur, ou saignement des gencives,
  • Déchaussement et perte de dents,
  • Animal qui se nettoie régulièrement la bouche avec ses pattes,
  • Difficulté à mâcher.

 

Ce qu’il faut faire.

Tout comme nous, les animaux ont besoin d’attentions particulières pour les soins dentaires. Cela comprend :

  • Un examen dentaire annuel ou semestriel de la part du vétérinaire qui s’assurera du bon état de santé de la cavité orale et de la dentition. N’hésitez pas à le contacter si vous suspectez un problème.
  • Un détartrage si la formation de tartre est trop avancée. Ce traitement nécessite une anesthésie et une gestion de la douleur. Si certaines dents sont infectées ou présentent un déchaussement important, votre vétérinaire pourra recommander une ou plusieurs extractions dentaires.
  • Des soins de routine de votre part : les animaux ne sont jamais trop jeunes pour commencer le brossage des dents, bien au contraire ! Plus vous débuterez tôt à lui brosser les dents, plus rapidement il s’y habituera et il appréciera. Commencez dans un premier temps à lui faire sentir et lécher le dentifrice pour chien et chat. Au bout de quelques jours, lorsqu’il le lèchera volontiers, appliquez-le lui délicatement sur les dents et les gencives avec vos doigts et passez progressivement à une brosse à dents pour animaux (ou brosse à dent souple). Cette hygiène dentaire devrait être faite tous les jours pendant 1 à 2 minutes maximum. Les dentifrices pour usage humain ne sont pas adaptés, aussi utilisez exclusivement des dentifrices prévus pour le brossage de dents des animaux de compagnie. Si votre compagnon ne tolère pas le brossage de dents, parlez-en à votre vétérinaire qui vous conseillera dans ce cas l’utilisation de produits qui limitent la formation de la plaque dentaire (sticks, bâtons à croquer, poudre à mettre dans l’alimentation…).

 

Il n’existe pas d’alternative au brossage des dents pour empêcher la formation de la plaque dentaire et du tartre, mais des gestes et des habitudes qui limitent leur progression. Ces derniers peuvent être effectués en complément du brossage de dents, ou en substitution si votre animal ne le supporte pas. L’utilisation des produits cités ci-dessus (sticks, bâtons à croquer, poudre,..), l’alimentation sèche, les jeux et os « en peau de buffle »  à rogner permettent de préserver ses dents et ses gencives.

Prendre soin des dents de votre animal est important et prévient l’apparition de nombreuses pathologies. En échange d’une minute quotidienne de votre temps, vous participerez au bien-être et à la santé de votre compagnon.

 

Quelques astuces pour limiter l’apparition de maladie parodontale

  • Faites au moins une visite annuelle chez votre vétérinaire
  • Brossez les dents de votre compagnon, et utilisez des produits pour limiter la plaque dentaire.
  • Préférez l’alimentation sèche à l’alimentation humide.
  • Donnez-lui des aliments complets contiennent des éléments réduisant la plaque dentaire.
  • Pensez aux jeux à ronger, aux kongs, et aux os « en peau de buffle » qui sont utiles pour la préservation des dents et des gencives.