+

Le conseil du vétérinaire

• La plupart des chiens diabétiques ont un diabète sucré de type 1, ce qui signifie que le corps ne parvient pas à produire suffisamment d’insuline pour subvenir à leurs besoins.
• Une fois le traitement pour le diabète commencé, des tests sanguins et urinaires réguliers peuvent être recommandés pour s’assurer que le dosage d’insuline prescrit à votre chien lui convient.
• De nombreux chiens mènent une vie heureuse et active une fois leur diabète stabilisé. Cependant, un traitement à l’aide d’injections d’insuline ainsi qu’un suivi régulier à la maison et par votre vétérinaire, seront nécessaires durant toute sa vie.

Qu’est-ce que le diabète sucré ?

Le diabète sucré est une maladie causée par l’incapacité du corps à créer ou utiliser l’insuline, une hormone produite et sécrétée par des cellules spécifiques du pancréas. L’insuline permet aux cellules du corps de prendre le sucre (glucose) du sang et de l’utiliser pour le métabolisme cellulaire ainsi que pour d’autres fonctions. Le diabète sucré se développe lorsque le pancréas ne fabrique pas assez d’insuline ou lorsque les cellules du corps sont dans l’incapacité d’utiliser celle disponible pour prendre le glucose du sang.

Le diabète sucré de type 1 (appelé « diabète insulinodépendant ») se développe lorsque le pancréas ne fabrique pas assez d’insuline. Le diabète de type 2 (plus répandu chez les chats) a été nommé «diabète insulino-résistant» : il se forme lorsque les cellules du corps développent une résistance à l’insuline, ce qui signifie qu’elles sont incapables d’utiliser efficacement l’insuline disponible, ou lorsque le pancréas en produit mais en quantité insuffisante pour subvenir aux besoins de l’organisme. La plupart des chiens diabétiques ont un diabète sucré de type 1. L’administration d’insuline à vie est généralement requise pour contrôler la maladie.


Quels sont les symptômes du diabète chez le chien ?

Le diabète peut s’être déclaré bien longtemps avant qu’un animal n’en soit ostensiblement malade. Les symptômes varient selon l’avancée de la maladie, mais peuvent inclure :

  • Augmentation de la prise de boisson et des urines ;
  • Accident urinaire dans la maison ;
  • Perte de poids ;
  • Vomissements ;
  • Déshydratation ;
  • Léthargie (fatigue) ;
  • Gain ou perte d’appétit.

Comment le diabète est-il diagnostiqué ?

Votre vétérinaire peut détecter un diabète chez votre chien si des symptômes suspects telle qu’une augmentation de la prise d’eau ou des pertes d’urines ont été observées à la maison. Après un examen complet et rigoureux, votre vétérinaire pourra recommander certains des tests suivants pour l’aider à poser le diagnostic :

  • NFS (numérotation et formule sanguine) et biochimie sanguine : lorsqu’un animal est malade, ces tests sont généralement effectués de pair durant le premier examen sanguin afin de fournir des informations sur ses différents organes. La NFS et biochimie peuvent révéler une déshydratation de votre compagnon, un taux élevé de sucre dans le sang ou d’autres changements que le diabète peut occasionner.
  • Analyse d’urine : l’analyse d’un échantillon d’urine peut révéler la présence de sucre (glucose) dans l’urine si un chien a du diabète.
  • Fructosamine : la fructosamine est une protéine dans le sang qui se fixe de façon très solide au glucose. Le taux de fructosamine permet ainsi une estimation proche de la glycémie, mais elle est moins susceptible de varier en fonction du stress et d’autres facteurs qui affectent le taux de sucre dans le sang. De plus, le taux de fructosamine indique le niveau moyen de la glycémie durant les 2 à 3 dernières semaines. Pour un chien atteint du diabète, ce dernier est généralement élevé durant de longues périodes, ce que le taux de fructosamine fera ressortir.

Comment le diabète est-il traité ?

Parce que les chiens sont généralement atteints d’un diabète sucré de type 1, des injections d’insuline débutent généralement dès le diagnostic, et continuent durant toute sa vie. Votre vétérinaire peut également recommander un changement de régime alimentaire pour aider à contrôler le diabète de votre chien. Il est également très utile de noter le programme de médication de votre animal sur votre calendrier, y compris les dates et heures auxquelles les médicaments doivent être administrés, et d’en conserver une trace écrite précise. Cela vous aidera à éviter d’oublier de donner de l’insuline à votre animal et vous permettra de suivre correctement son traitement.

Après le début celui-ci, des tests sanguins et urinaires réguliers sont recommandés. Ils visent à s’assurer que le dosage d’insuline convient à votre chien. Le poids, l’appétit, l’hydratation, la miction et l’attitude de votre compagnon à la maison peuvent fournir de précieuses informations pour déterminer si son diabète est bien traité. Votre vétérinaire prendra en considération tous ces facteurs avant de faire des recommandations quant à la poursuite du traitement.

De nombreux chiens mènent une vie heureuse et active une fois leur traitement stabilisé. Cependant, un traitement à l’aide d’injections d’insuline ainsi qu’un suivi régulier à la maison et par votre vétérinaire seront nécessaires durant toute sa vie.


Comment nourrir un chien atteint de diabète ?

Concernant l’alimentation de votre chien diabètique, il ne sera pas évident de vous transformer en un chef étoilé. Une solution simple sera certainement un régime alimentaire à base de croquettes pour chien diabétique qui permettront d’améliorer son bien-être, mais aussi son espérance de vie.
Quoi qu’il en soit, pour votre chien diabétique, privilégiez :

  • des aliments contenant des sucres lents afin de répartir les apports énergétiques en sucres lents, par exemple riz et céréales
  • une nourriture pas trop riche calculée en fonction du poids de l’animal : moins de 70 kcal par kilo
  • des aliments à faible indice glycémique. Ce tableau vous permettra d’établir l’indice de glycémie pour préparer les repas de votre compagnon à 4 pattes.
  • Une nourriture riche en protéines ; les protéines apportent notamment 21 acides aminés chacun jouant un rôle bien spécifique pour votre compagnon diabétique à 4 pattes. La mesure de la proportion en acides aminés est possible mais nécessitera de déchiffre les étiquettes nutritionnelles