+

Le conseil du vétérinaire

• La stérilisation est un acte chirurgical pendant lequel les ovaires (femelle) ou les testicules (mâle) sont retirés.
• Cette intervention est généralement recommandée sur des jeunes animaux en bonne santé avant qu’ils n’aient atteint une maturité sexuelle complète (avant les 6 mois).
• La stérilisation prévient les accouplements non désirés, le risque de pathologies de l’appareil reproducteur et les comportements sexuels tels que le marquage et l’agressivité sexuelle.
• Lors de stérilisation chirurgicale, une anesthésie est nécessaire.

Qu’est-ce que la stérilisation ?

La castration pour le mâle ou l’ovariectomie pour la femelle sont des actes chirurgicaux pendant lequel les ovaires (femelle) ou les testicules (mâle) sont retirés.

Plus rarement (comme c’est le cas chez le furet) la stérilisation peut être chimique et se fait grâce à l’injection d’un implant sous-cutané.


Comment cela fonctionne-t-il ?

La stérilisation est faite par le vétérinaire et nécessite une anesthésie.  L’ovariectomie est généralement une procédure plus complexe que la castration car les organes reproducteurs chez la femelle sont internes (dans la cavité abdominale).

Bien que, comme toute intervention chirurgicale, le risque zéro n’existe pas, la stérilisation est l’opération de convenance la plus largement pratiquée par le vétérinaire et les animaux récupèrent très rapidement, en particulier lorsqu’ils sont jeunes et en bonne santé.

Votre vétérinaire vous donnera toutes les instructions nécessaires avant la chirurgie : certaines espèces doivent être mises à jeun la veille au soir (chiens, chats) alors que d’autres pourront continuer à manger jusqu’au matin de la chirurgie (furet, lapin, rongeurs,…). Votre animal pourra normalement ressortir en fin d’après midi et des conseils seront donnés pour la convalescence.

Les animaux de compagnie peuvent être stérilisés dès 5mois pour la plupart. Pour les petits mammifères, la stérilisation se fait plus jeune compte tenu du fait qu’ils atteignent leur maturité sexuelle plus tôt (dès 2 mois de vie pour certains).


Quels sont les bénéfices de la stérilisation ?

Une des principales raisons de stériliser les animaux de compagnie est le contrôle des populations, en particulier chez le chat. Les sociétés de protection des animaux (SPA) et les associations recueillent chaque année des centaines de milliers d’animaux abandonnés ou orphelins et beaucoup d’entre eux finissent euthanasiés par manque de sociabilisation, de moyens ou de place.

La stérilisation a également des effets bénéfiques immédiats et souhaités par le propriétaire :

  • Elle réduit considérablement, voire élimine les risques de pathologies de l’appareil reproducteur, comme les tumeurs mammaires, ovariennes ou utérines, les infections utérines ou encore les grossesses nerveuses pour la femelle. Chez le mâle, elle permet de prévenir les pathologies de la prostate et les tumeurs testiculaires.
  • Les animaux stérilisés sont moins enclins à fuguer et partir à la recherche d’un partenaire sexuel.
  • L’agressivité due au comportement sexuel (duels entre mâles, territorialité, protection de la progéniture) est fortement diminuée.
  • Les mâles stérilisés marquent moins, voire ne marquent plus leur territoire, et l’odeur des urines est moins forte. Pour le furet, la stérilisation diminue fortement leur odeur corporelle.

Principales préoccupations au sujet de la stérilisation.

Mon animal va-t-il grossir ?

La prise de poids n’est pas une fatalité, mais il est vrai que toute l’énergie dépensée pour les activités sexuelles ne sera plus consommée. De même, les hormones sexuelles du mâle ont tendance à favoriser la prise de muscle par rapport au stockage de graisse. Toutefois, vous pouvez facilement réduire le nombre de calories apportées dans l’alimentation de votre animal en diminuant la ration ou en donnant des croquettes allégées, et entretenir la forme de votre compagnon avec des promenades ou des périodes de jeu régulières.

Un animal ne grossit pas parce qu’il est stérilisé, mais sa prise de poids sera plus rapide que celle d’animal non stérilisé.

Est-ce une chirurgie coûteuse ?

Le coût de cette chirurgie dépend de la taille de l’animal et de son espèce. Comme toute chirurgie, elle a en effet un certain prix, mais il s’agit d’un investissement à faire une fois, sur la santé de votre animal.

La chirurgie peut être prévue longtemps à l’avance et permet d’anticiper les coûts, en comparaison aux frais d’entretien d’une portée ou d’intervention lors de tumeur mammaire ou d’infection utérine.

Il est important de rappeler que la majeure partie des femelles devront être stérilisées dans le futur lorsqu’apparaissent des signes de pathologie de l’appareil reproducteur.

Ma femelle ne devrait-elle pas avoir au moins une portée ?

Il n’existe aujourd’hui aucune donnée scientifique permettant d’affirmer qu’avoir au moins une portée est bénéfique pour la femelle, au contraire. La gestation et l’accouplement engendrent une stimulation de l’ensemble de l’appareil reproducteur qui le sensibilise et augmente les risques de tumeurs mammaires ou génitales.