+

Le conseil du vétérinaire

·       Lorsque les chiens vieillissent, leur corps devient plus sensible au stress physique et environnemental.

·       Les chiens cachent fréquemment les symptômes d'une maladie. C'est pourquoi leurs problèmes de santé semblent se développer très rapidement.

·       Il est recommandé pour les propriétaires ayant un chien senior (à partir de 8 ans) en bonne santé de consulter leur vétérinaire tous les 6 mois.

 

  A partir de quel âge un chien est-il considéré comme senior?     

C’est la question que se posent souvent les propriétaires. Or, il n’y a pas d’âge précis. Les animaux de compagnie vieillissent à des vitesses différentes.

Cependant, la plupart des chiens deviennent seniors entre 7 et 10 ans, et la majorité des chiens de grandes races et de races géantes vieillissent plus jeunes que ceux de petites races.

Connaître l’âge moyen de votre chien peut vous aider à détecter les premiers signes de maladie.


 

 

Les problèmes de santé des chiens seniors

Lorsque les chiens vieillissent, leur corps devient plus sensible au stress physique et environnemental. Leur système immunitaire s’affaiblit et ils sont alors plus sujets à certaines maladies, comme par exemple:

◦      l’arthrose,

◦      les cancers (en particulier le cancer des testicules ou les tumeurs mammaires),

◦      les maladies de la prostate pour les mâles,

◦      les troubles neurologiques,

◦      les problèmes intestinaux,

◦      la surdité,

◦      les maladies dentaires,

◦      le diabète,

◦      les maladies rénales,

◦      les maladies hépatiques (du foie),

◦      les problèmes de vue.

 

C’est pourquoi il est important de consulter votre vétérinaire régulièrement pour vérifier le bien-être de votre chien à long terme.


 

 

Le bilan de santé du chien senior

Tout comme pour les hommes, il est important pour votre chien vieillissant (à partir de 8 ans), même en bonne santé, de consulter son vétérinaire plus régulièrement et d’effectuer un bilan de santé rigoureux tous les 6 mois. Celui-ci a pour but:

◦      d’assurer un confort de vie à votre chien le plus longtemps possible,

◦      de sensibiliser les propriétaires aux pathologies à risques pour leurs chiens,

◦      de détecter précocement les signes de maladie, lorsqu’ils sont encore facilement gérables.

 

Lors du bilan de santé de votre chien senior, votre vétérinaire vous posera des questions pour connaître son historique médical complet et pour déterminer s’il y a eu des changements dans son état général ou dans son comportement depuis sa dernière visite. Pendant l’examen clinique, il évaluera sa condition physique (examen des oreilles, des yeux et de la bouche ; auscultation du coeur et des poumons; palpation des ganglions, de l’abdomen et de possibles masses présentes; examen orthopédique pour vérifier les articulations et les faiblesses musculaires).

Afin de vérifier les fonctions rénales et hépatiques, un bilan de santé gériatrique comprenant les examens suivants est conseillé:

◦      mesure de la pression artérielle,

◦      numération et formule sanguine,

◦      bilan biochimique,

 

Suivant l’état de santé de votre chien, votre vétérinaire jugera s’il est nécessaire d’ajouter les examens suivants :

◦      analyse urinaire

◦      T4 (fonction thyroïdienne)

◦      analyse sanguine pour les filaires

◦      examen des selles (pour les parasites intestinaux)

 

On recommande de pratiquer ces analyses médicales au moins une fois par an pour les chiens adultes âgés entre 2 et 7 ans, et plus fréquemment pour les seniors. Les animaux ayant eu des antécédents médicaux peuvent avoir besoin de ces analyses plus régulièrement.

Des examens complémentaires peuvent être demandés en fonction de leur résultat. Leur nécessité ainsi que leur fréquence diffèrent selon les chiens, mais ils suffiront généralement à donner un aperçu de la santé de votre compagnon à votre vétérinaire. Lors des prochaines visite, ces résultats lui serviront pour détecter les premiers signes d’une maladie.


 

 

Surveiller son chien senior.

Les chiens vieillissent beaucoup plus rapidement que les hommes. Ils peuvent ainsi sembler en bonne santé pendant longtemps et tomber malades soudainement. Vous pouvez aider votre vétérinaire en observant avec attention votre compagnon entre chaque visite. Si vous êtes témoin de troubles inhabituels, n’attendez pas le prochain bilan de santé pour prendre rendez-vous, appelez votre vétérinaire. Les signes auxquels il faut être particulièrement attentif sont les suivants :

◦      L’incontinence (incapacité de se retenir d’uriner ou de déféquer),

◦      L’apparition de masses,

◦      La constipation ou la diarrhée,

◦      L’essoufflement ou difficultés respiratoires,

◦      La toux,

◦      Les signes de fatigue,

◦      Les écoulements lacrymaux, nasaux ou vulvaires inhabituels,

◦      Le changements de poids, d’appétit, dans la fréquence des urines ou de prise de boisson,

◦      Les raideurs ou les boiteries,

◦      L’augmentation des vocalisations,

◦      Les agressions inhabituelles ou les autres changements de comportement.

 

La perte ou la prise de poids inexpliquée peut être un signe précoce de maladie sous-jacente. Le contrôle du poids peut lui-même être problématique : les chiens seniors ont tendance à faire moins d’exercice et à dormir davantage, ce qui augmente le risque de surpoids. Ce dernier peut être la cause de pathologies telles que le diabète, l’arthrose ou des problèmes cardiaques.


 

 

Conseils pour prendre soin de votre chien.

En plus de cette attention particulière due au vieillissement de votre chien, il est important de poursuivre les actes préventifs comme les soins dentaires, les vermifuges, les anti-parasitaires, les vaccins et un régime alimentaire équilibré. Cela devient primordial car, avec l’âge, les défenses immunitaires de votre chien s’affaiblissent.

Facilitez la vie de votre vieux compagnon en adaptant son environnement à sa condition physique (par exemple, pensez à surélever les gamelles d’eau et de nourriture).

La nourriture pour chien senior devrait avoir un apport en gras moins important. Demandez conseil à votre vétérinaire pour choisir l’alimentation la plus adaptée. Suivant sa taille, le passage à l’alimentation senior variera :

– entre 8 et 9 ans pour les races naines, petites et moyennes

– entre 7 et 8 ans pour les races grandes et géantes

 

Des repas plus fréquents et en plus petite quantité lui sont plus faciles à digérer. Sortez le plus souvent pour faire ses besoins. Avec l’âge les chiens contrôlent moins bien leur température corporelle, il est donc conseillé de les garder à l’intérieur (au chaud et au sec). Ils sont également plus sensibles aux coups de chaleur et à l’humidité.

Les chiens atteints d’arthrose préféreront les rampes aux escaliers, et il apprécieront les surfaces plus douces pour s’allonger (coussins pour chien, couvertures,…).

Si votre compagnon est atteint d’une perte de vue ou d’audition, vous lui faciliterez la vie en enlevant les objets trainant par terre et en évitant de réaménager la maison.

Laver les dents de votre chien régulièrement (seulement avec du dentifrice pour chien) aidera à réduire le tartre qui peut être source de problèmes. Cependant, beaucoup de chiens seniors ont besoin d’un détartrage en cabinet vétérinaire sous anesthésie générale.