+

Le conseil du vétérinaire

• Chez les chats, le marquage urinaire leur permet de communiquer entre eux.
• Il sert à marquer le territoire.
• Ce sont les chats mâles non stérilisés principalement qui marquent leur territoire.
• Un chat qui urine pour marquer son territoire est debout, la queue relevée, et élimine rapidement des jets d’urine sur une surface verticale.
• Le diagnostic doit prendre en compte toutes les autres possibilités (comportementales ou médicales) de miction en dehors de la litière.
• Le traitement de choix est la stérilisation.
• La réduction de stress dans l’environnement du chat et des traitements médicaux anti-anxiété peuvent l’aider également à se tranquilliser.

Qu’est-ce que le marquage urinaire félin ?

Le marquage urinaire félin est un mode de communication avec les autres chats qui permet de marquer le territoire. Il se fait généralement sur des surfaces verticales, dans les angles et au niveau des entrées et sorties.

Bien que ce comportement soit normal dans l’espèce féline, il est inconvenable chez l’animal de compagnie lorsqu’il se fait dans un foyer. Tous les chats peuvent marquer leur territoire, mais il est nettement plus important chez le mâle non stérilisé.

Il arrive toutefois que le marquage soit présent également lors de troubles comportementaux. En effet, un changement soudain dans la maison, un déménagement, des vacances prolongées ou encore une affection urinaire peuvent également provoquer un retour du marquage urinaire.


Quels sont les signes de marquage urinaire ?

Un chat qui urine pour marquer son territoire est typiquement debout, la queue relevée, et élimine rapidement des jets d’urine sur une surface verticale. Ce comportement se différencie de celui d’un animal avec un trouble médical ou comportemental qui urinera accroupi, et possiblement sur une surface absorbante et souple (canapé, lit, coussin,…)


Comment se fait le diagnostic ?

Le vétérinaire prélèvera sûrement un échantillon d’urine et/ou effectuera un bilan sanguin pour s’assurer que les causes ne soient pas médicales.

Dans le cas d’inflammation, de calcul ou d’infection au niveau des voies urinaires, il mettra votre chat sous traitement médical et alimentaire. D’autres pathologies comme le diabète ou l’insuffisance rénale peuvent également provoquer de la malpropreté (urines en dehors de la litière) et doivent être traités.

Le vétérinaire cherchera également les possibles troubles comportementaux pouvant mener à un marquage urinaire. Les chats sont des animaux très sensibles, ainsi le moindre changement dans leur environnement peut perturber leur bien-être et se traduire par de la malpropreté et/ou du marquage urinaire.

Ce n’est qu’une fois toutes les origines possibles de malpropreté éliminées que votre vétérinaire conclura à du marquage urinaire félin.


Quel est le traitement ?

Le traitement de choix pour le marquage urinaire félin est la stérilisation si cela n’a pas déjà été fait.

Réduire le stress dans l’environnement de l’animal peut également l’aider à s’apaiser et à arrêter le marquage. La litière doit être située dans un endroit calme, à l’abri du passage et doit être nettoyée régulièrement. Les phéromones synthétiques peuvent contribuer à rassurer l’animal et limiter le marquage territorial.

Pensez aussi à laisser à votre chat un coin ou il pourra être au calme et hors de portée des enfants, si vous en avez. Ceux-ci peuvent être malheureusement une source d’angoisse pour le chat s’il n’arrive pas à avoir ses moments seul pour se reposer.

Si aucune de ces propositions ne fonctionnent, des traitements médicaux contre l’anxiété peuvent alors être prescrits par votre vétérinaire.