+

Le conseil du vétérinaire

• La majorité des problèmes ophtalmologiques nécessitent un traitement local directement dans les yeux.
• Il est important de toujours suivre attentivement les recommandations du vétérinaire.
• Pensez avant tout à la santé de votre chat et à votre sécurité. Si la procédure vous semble dangereuse ou très douloureuse pour votre animal, demandez conseil à votre vétérinaire.

Soigner et nettoyer les yeux d’un chat n’est pas une mince affaire

Les soins à apporter à votre félin sont importants, qu’il s’agisse de laver votre chat ou de soigner un problème ophtalmologique. La majorité des problèmes ophtalmologiques nécessitent un traitement local directement dans les yeux. Ce dernier est relativement simple si vous arrivez à suivre quelques règles de base. La première règle et la plus importante est de penser avant tout à la santé de votre chat ainsi qu’à votre sécurité. Si vous ressentez lors des soins que votre animal est trop stressé et qu’il risque de griffer ou de mordre, ne le forcez pas. Si vous avez l’impression que les soins sont très douloureux, arrêtez-vous également et demandez conseil à votre vétérinaire.

Problème ophtalmologique du chat : votre vétérinaire est un référent stratégique

L’œil est une structure complexe et très délicate. Il est essentiel de suivre attentivement les prescriptions et les conseils de votre vétérinaire. N’utilisez que des produits que votre vétérinaire vous a prescrits ou qu’il vous a conseillés lors de l’examen ophtalmologique. De la même manière, ne stoppez pas le traitement en cours, même s’il vous semble que le problème est résolu.
Enfin, ne prenez pas la décision de traiter par vous-même un problème aux yeux. Les produits efficaces pour une pathologie déterminée peuvent empirer les conditions lors de problèmes différents. Nettoyer les yeux trop fréquemment ou trop fortement peut les sensibiliser et les irriter.

Comment administrer des gouttes, du collyre ou un produit dans les yeux du chat ?

Il existe différentes méthodes pour l’application de produits dans les yeux. En voici une simple que votre vétérinaire peut être amené à vous proposer :
Si nécessaire, tenez votre chat pour ne pas qu’il s’échappe (nous l’expliquons ci-après), en restant attentif à ne pas trop le stresser. Demandez de l’aide à une autre personne si vous ne vous sentez pas à l’aise.
– Avec un coton imbibé de sérum physiologique (prescrit par le vétérinaire), nettoyez délicatement l’œil.
– Tenez ouvert l’œil à soigner avec deux doigts d’une main. Si le produit à appliquer est liquide, administrez-le en tenant les paupières ouvertes. S’il s’agit d’une crème, abaissez doucement la paupière inférieure pour créer une dépression et appliquez délicatement le produit. Il est possible que vous aperceviez une membrane recouvrant partiellement le coin de l’œil ; ne vous inquiétez pas, il s’agit de la 3ème paupière qui apparaît.
– Faites attention à ne pas toucher l’œil avec le récipient du produit ou avec vos doigts.
– Si le traitement doit être conservé au réfrigérateur, pensez à faire le revenir à température ambiante avant son application.
– Pour faire pénétrer le produit, vous pouvez soit masser gentiment l’œil fermé de votre chat, soit lui mettre une lumière légère devant les yeux afin de le faire cligner des paupières.
– Une fois le soin terminé, nettoyez l’excédent avec un disque de coton humide ou une compresse et récompensez votre compagnon.
En cas de difficultés, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire qui vous conseillera et vous montrera comment procéder.

Comment nettoyer les yeux d’un chat avec du sérum physiologique ?

Le sérum physiologique présente l’avantage d’être un produit neutre, là où l’eau peut être irritante pour l’œil de votre matou. D’autre part il existe divers collyres pour chats ou chiens, notamment un sérum physiologique spécialement adapté à ces animaux, l’ocryl, une solution oculaire généralement en vente chez votre vétérinaire. Toutefois, n’utilisez que des produits que votre vétérinaire vous a prescrits ou conseillés.
Comment procéder pour nettoyer les yeux de votre chat ?
Après avoir calmement bloqué votre animal (nous l’expliquons dans le paragraphe suivant), munissez-vous d’une compresse stérile préalablement imbibée de sérum physiologique. Passez doucement la compresse autour des yeux en prenant soin de ne pas apporter de saletés dans l’œil. Utilisez toujours un coin propre de compresse imbibée.
Renouvelez ce soin plus régulièrement si les sécrétions lacrymales de l’animal sont abondantes.

Comment tenir ou bloquer un chat pour le soigner ?

Bien que certains chats se laissent faire et restent tranquilles pendant les soins, ce n’est pas le cas pour la grande majorité. Voici donc quelques conseils pour vous aider à tenir votre compagnon lorsque vous lui prodiguer des soins :
• Mettez-le sur vos genoux et laissez-le s’allonger ou s’asseoir de manière à ce qu’il soit à son aise. Placez au niveau de la tête de votre chat la main avec laquelle vous allez lui tenir son œil ouvert, et, avec votre coude, maintenez-le contre vous. Evitez de trop forcer pour le tenir immobile.
• S’il ne reste pas tranquille sur vos genoux, vous pouvez vous asseoir par terre ou le positionner sur une table.
• Si votre chat se débat trop, vous pouvez l’enrouler dans une serviette. Il sera ainsi plus facilement manipulable et moins stressé. Parlez-lui calmement et, s’il s’agite trop, arrêtez les soins pendant un moment.
• Récompensez bien votre compagnon à la fin du traitement pour qu’il garde un souvenir positif des soins.

Quels sont les signes de problèmes ophtalmologiques ?

  • Ecoulements lacrymaux excessifs
  • Sécrétions dans le coin de l’œil
  • Paupières rouges
  • 3ème paupière visible sans manipulation de l’animal
  • Œil fermé ou demi-clos
  • Surface de l’œil opaque, terne ou avec une marque visible
  • Frottement des yeux excessif avec la patte
  • Gonflement ou masse autour de l’œil, à coté ou dedans

Maladies qui affectent l’œil du chat


La conjonctivite du chat

La conjonctivite résulte d’une inflammation d’une partie de l’œil, la conjonctive. L’œil devient rouge, il démange l’animal, coule, ou gonfle au niveau des paupières.
La conjonctivite survient suite à la mise en contact de l’œil avec une bactérie, ou une allergie, ou est virale…
Il s’agit d’un problème important qui doit être traité par le vétérinaire et qui évitera des problèmes plus graves notamment d’inflammation de la cornée.

Le coryza

Le coryza est une maladie très contagieuse, qui se transmet souvent entre félins, et qui affecte le système respiratoire du chat.
Il peut être transmis sans même un accès de votre chat en extérieur. Le temps d’incubation est très rapide, de l’ordre de 4 jours maximum.
La vaccination contre le coryza est donc très recommandée.

Les symptômes du coryza: 3 virus sont responsables du coryza et provoquent divers problèmes ophtalmologiques chez le chat et des symptômes pouvant entrainer des conséquences graves, jusqu’à la mort :
Herpes virus : les symptômes sont la toux, éternuements, importants écoulements au niveau des yeux et du nez, conjonctivite et faiblesse de l’état général (perte d’appétit et fièvre). Il peut être mortel
Calicivirus : les symptômes sont fièvre, abattement, écoulements oeil, nez, ulcères dans la bouche, plaques rouges sur la langue ou les gencives, salivation importante et perte d’appétit
Réovirus : les symptômes sont des larmoiements.