+

Le conseil du vétérinaire

• La majorité des problèmes ophtalmologiques nécessitent un traitement local directement dans les yeux.
• Il est important de toujours suivre attentivement les recommandations du vétérinaire.
• Pensez avant tout à la santé de votre chien et à la vôtre. Si la procédure vous semble dangereuse ou très douloureuse pour votre animal, demandez conseil à votre vétérinaire.

Les règles de bases pour résoudre un problème ophtalmologique

La majorité des problèmes ophtalmologiques nécessitent un traitement local directement dans les yeux. Ce dernier est relativement simple si vous arrivez à suivre quelques règles de base, la première et plus importante étant de penser avant tout à la santé de votre chien et à votre sécurité. Si vous ressentez lors des soins que votre animal est trop stressé et qu’il risque de griffer ou de mordre, ne le forcez pas. Si vous avez l’impression que les soins sont très douloureux, arrêtez-vous également et demandez conseil à votre vétérinaire.

Faites d’abord confiance au vétérinaire pour soigner les yeux de votre chien

L’œil est une structure complexe et très délicate. Il est essentiel de suivre attentivement les prescriptions et les conseils de votre vétérinaire. N’utilisez que des produits que votre vétérinaire vous a prescrits ou qu’il vous a conseillés. De la même manière, ne stoppez pas le traitement en cours, même s’il vous semble que le problème est résolu.

Enfin, ne prenez pas la décision de traiter par vous-même un problème aux yeux. Les produits efficaces pour une pathologie déterminée peuvent empirer les conditions lors de problèmes différents. Nettoyer les yeux trop fréquemment ou trop fortement peut les sensibiliser et les irriter.

Comment tenir son chien immobile / maintenir son chien lors d’un soin ?

Bien que certains chiens se laissent faire et restent tranquilles pendant les soins, ce n’est pas le cas pour la grande majorité. Voici donc quelques conseils pour vous aider à tenir votre compagnon lorsque vous lui faites des soins :

  • Mettez-le sur une surface stable et laissez-le s’allonger ou s’asseoir de manière à ce qu’il soit à son aise. Placez au niveau de la tête de votre chien la main avec laquelle vous allez lui tenir son œil ouvert, et, avec votre coude, maintenez-le contre vous. Évitez de trop forcer pour le tenir immobile.
  • S’il ne reste pas tranquille, asseyez-vous par terre près de lui.
  • Pour un chien de petite taille, vous pouvez l’enrouler dans une serviette. Il sera ainsi plus facilement manipulable et moins stressé. Parlez-lui calmement et, s’il s’agite trop, arrêtez le soin pendant un moment.
  • Récompensez bien votre compagnon à la fin du traitement pour qu’il garde un souvenir positif des soins.

Techniques pour administrer un produit à votre chien, ou pour lui laver les yeux

Il existe différentes méthodes pour l’application de produits dans les yeux. En voici une simple que votre vétérinaire peut être amené à vous proposer :

Si nécessaire, tenez votre chien pour ne pas qu’il s’échappe, en restant attentif à ne pas trop le stresser. Vous pouvez également lui mettre une muselière et le rassurer. Demandez de l’aide à une autre personne si vous ne vous sentez pas à l’aise.

  • Avec un coton imbibé de sérum physiologique (prescrit par le vétérinaire), nettoyez délicatement l’œil.
    Tenez l’œil à soigner ouvert avec deux doigts d’une main. Si le produit à appliquer est liquide, administrez-le en tenant les paupières ouvertes. S’il s’agit d’une crème, abaissez doucement la paupière inférieure pour créer une dépression et appliquez délicatement le produit.
  • Faites attention à ne pas toucher l’œil avec le récipient du produit ou avec vos doigts.
  • Si le traitement doit être conservé au réfrigérateur, pensez à faire le revenir à température ambiante avant son application.
  • Pour faire pénétrer le produit, vous pouvez soit masser gentiment l’œil fermé de votre chien, soit lui mettre une lumière légère devant les yeux afin de le faire cligner des paupières.
  • Une fois le soin terminé, nettoyez l’excédent avec un disque de coton humide ou une compresse et récompensez votre compagnon.

En cas de difficultés, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire qui vous conseillera et vous montrera comment procéder.

Quel matériel est nécessaire pour le nettoyage de l’œil ?

Vous n’aurez besoin que de disques de coton ou de compresses, en plus des produits prescrits par votre vétérinaire.

La conjonctivite du chien

Qu’est-ce qu’une conjonctivite ?

Une conjonctivite est en réalité une inflammation de la conjonctive. En effet l’intérieur des paupières et la surface du globe oculaire sont tapissés par la conjonctive. Il s’agit donc d’une irritation de la membrane qui tapisse l’intérieur des paupières et le blanc de l’œil. Habituellement blanche, la conjonctive est susceptible de s’enflammer et devenir rouge, il s’agit d’une conjonctivite.

Quelle sont les causes d’une conjonctivite chez le chien ?

Il existe de multiples causes de conjonctivites, comme par exemple

    • Une malformation de l’œil.
    • Les paupières du chien se sont retournées, et une zone sensible est donc exposée à l’air libre.
    • Des cils sont mal implantés.
    • Une plaie à l’œil (ulcère cornéen). L’œil a été abimé par un arbuste, par un coup de griffe, ou un objet qui se trouvait malheureusement sur le chemin de l’animal abîmant le tissu de l’œil.
    • Un virus, ou une bactérie…les bactéries s’installent dans l’œil pendant la conjonctivite et participent d’ailleurs à sa surinfection.
    • Un œil mal hydraté va être d’avantage l’objet d’irritation sera progressivement atteint de conjonctivite. Cette déshydratation pouvant être la conséquence de diverses maladies (Maladie de Carré, maladie de Cushing, diabète sucré, hyperthyroïdie, de certains médicaments, d’un dérèglement de la glande lacrymale, d’un autre trouble neurologique du chien.

Puis-je éviter une conjonctivite à mon chien ?

Nettoyez régulièrement les yeux de votre toutou, ce sont des organes fragiles et essentiels. Nettoyer soigneusement les yeux et les paupières avec un sérum spécifiquement prescrit par un vétérinaire.
Un vaisseau un peu rouge, un œil dilaté, les yeux rouges ou gonflés, des écoulements liquides ou épais. Forcément tout n’est pas conjonctivite, mais un homme/une femme avertit en vaut deux. Soyez à l’écoute de votre animal ! Observez, inspectez, traquez les petits bobos…

 

Un bobo spécifique ? J’appelle mon vétérinaire ophtalmologue immédiatement

      • Écoulements lacrymaux excessifs. Mon chien a l’œil qui pleure ou bien qui coule blanc ou vert
      • Sécrétions dans le coin de l’œil.
      • Paupières rouges. Mon chien a les yeux rouges.
      • La 3ème paupière est visible sans manipulation de l’animal
      • Mon chien a l’œil qui se ferme. Œil fermé ou mi-clos.
      • Mon chien a l’œil vitreux, la surface de l’œil opaque, terne, ou bien avec une marque visible.
      • Frottement des yeux excessif avec la patte.
      • Gonflement ou masse autour de l’œil, à coté ou dedans. Mon chien a l’œil gonflé.
      • Mon chien a un voile blanc dans l’œil.
      • Mon chien a une tache dans l’œil (blanche ou noire éventuellement).
      • Mon chien a bouton dans l’œil.

Qu’apporte un vétérinaire ophtalmologue ? Pourquoi le consulter ?

Le vétérinaire ophtalmologue est susceptible d’analyser précisément la structure et le fonctionnement de l’œil de votre compagnon afin de détecter d’éventuels disfonctionnements des glandes lacrymales, ou des muscles oculomoteurs. Le vétérinaire ophtalmologue utilise une panoplie d’outils modernes d’ophtalmologie vétérinaire (ophtalmoscope, biomicroscope, lunettes spécifiques, électrorétinographe, etc.) lui permettant de mettre en œuvre un traitement adapté ou de la chirurgie des yeux.

Liens connexes