+

Le conseil du vétérinaire

• Protéger votre animal contre les parasites externes (puces/tiques/aoûtats) et internes (vers intestinaux/protozoaires) réduit le risque de transmission des zoonoses aux membres de la famille.
• Faites des visites de santé régulières chez le vétérinaire (au moins une fois par an) afin d’effectuer un examen clinique complet et les vaccinations.
• Lavez-vous les mains très régulièrement et apprenez à vos enfant à prendre cette habitude également.
• Mais au fait c’est quoi la zoonose ? On va tout vous expliquer !

Qu’est-ce qu’une zoonose ? Définition.

Une zoonose est une maladie transmise par un agent pathogene, c’est-à-dire un organisme (virus, bactéries ou parasites) qui peut être transmise des animaux à l’homme et vice versa.

un contact physique avec votre animal est-il nécessaire pour contracter une zoonose ?

Un contact direct avec l’animal n’est pas toujours nécessaire. Les œufs des vers intestinaux de la famille des ascaris peuvent résister dans l’environnement plusieurs jours et être ingérés lorsqu’un enfant qui a mis les mains dans l’herbe ou la terre porte ses doigts à la bouche.

Certaines zoonoses sont très connues, comme la rage ou la salmonellose, mais il en existe de nombreuses autres, dont les symptômes sont moins graves mais qui peuvent tout de même rendre les personnes malades.

Quels animaux transmettent les zoonoses à l’homme ?

N’importe quel animal, de compagnie ou non, est en mesure de transmettre des zoonoses à un humain. Par exemple, la rage peut toucher outre les humains les chiens, les chats, les furets, les chauves-souris, les renards, les moutons, les chèvres, et bien d’autres mammifères [linker vers autres fiches conseils]. La salmonellose peut être transmise par les rongeurs, les serpents, les tortues ou encore les oiseaux. Les chats peuvent transmettre la bartonellose connue aussi sous le nom de « maladie des griffes du chat. Chaque espèce peut transmettre un certain nombre de maladies à l’homme, tout comme l’homme peut transmettre des maladies aux animaux.
Il est difficile de connaître exactement les maladies qu’un animal est susceptible de transmettre, c’est pourquoi le plus important reste d’avoir une bonne hygiène lorsque l’on est en contact avec des animaux.

Exemples de zoonose transmises à l’homme


Exemples de zoonoses transmises par les chiens ?

La mycose est une parasitose transmise à l’homme après un contact physique
La pasteurellose est transmise à l’homme par morsure
La rage est transmise à l’homme par morsure

Exemples de zoonoses transmises par les chats ?

La toxoplasmose est une parasitose transmise à l’homme après ingestion d’aliments contenant des déjections
La mycose est une parasitose à l’homme après un contact par la peau
La maladie des griffes du chat (bartonellose) est transmise à l’homme par contact avec les griffes
La rage est transmise à l’homme via une morsure

Exemples de zoonoses transmises par les oiseaux ?

La salmonellose est transmise à l’homme après ingestion d’aliments (voie alimentaire)

Quels sont les symptômes d’une zoonose ?

Les maladies liées à une zoonose sont nombreuses et variables, et sont fonctions des espèces animales. Pour les éviter, lisez nos conseils ci-après afin de pouvoir profiter à loisir de votre animal de compagnie.

Quelques exemples de symptômes : on notera par exemple des douleurs articulaires, des symptômes nerveux, des gênes au niveau du larynx ou dans la bouche, des symptômes respiratoires, de fièvre, toux, des diarrhées, fièvres, malaises, etc. Bien entendu seul un docteur pourra effectuer un diagnostic précis.

Comment protéger mes enfants contre les zoonoses ?

Il ne serait bien évidemment ni possible, ni sain de se débarrasser de tous les animaux de votre entourage. Bien que les enfants de moins de 5 ans devraient éviter les zoos et les fermes à animaux car ils contiennent une diversité d’espèces et une densité d’animaux plus importante, Il existe dans les autres cas certaines règles simples pour prévenir le risque de zoonose :
• Même un animal apparemment « sain » peut transmettre des zoonoses. Traitez donc régulièrement votre compagnon contre les parasites externes (puces, tiques et aoûtats) et internes (vers intestinaux et protozoaires), soyez à jour pour les vaccins, et prévoyez des visites de santé annuelles[linker vers examen-sante-annuel].
• Lavez-vous les mains régulièrement, en particulier avant de manger et après avoir manipulé votre animal. Instaurez également ces automatismes avec vos enfants.
• Après s’être nettoyé les mains, essuyez-les sur une serviette propre.
• Apprenez à vos enfants à éviter le contact avec les animaux sauvages, aussi sympathiques puissent-ils paraître.
• Utilisez des gants pour nettoyer les litières, ramassez les crottes de vos animaux dans le jardin et lors des promenades.
• Ne laissez pas les animaux lécher votre bouche et votre visage, ni ceux de vos enfants.
• Évitez de partager de la nourriture avec vos animaux.

Pourquoi les enfants sont plus à risques par rapport aux zoonoses ?

Les zoonoses touchent aussi bien les adultes que les enfants, mais ces derniers sont plus à risques pour plusieurs raisons :
• La première est qu’ils sont plus susceptibles d’être en contact avec les zones contaminées par les déjections des animaux (herbe, sable, terre, eaux stagnantes).
• Ils mettent plus facilement leurs mains à la bouche, et se les lavent moins spontanément.
• Le système immunitaire des enfants, en particulier ceux en bas âge, peut se révéler moins « efficace » pour combattre une infection lorsqu’elle se présente. Il en va de même pour les personnes âgées, immunodéprimées, enceintes ou étant sous traitement immunosuppresseur (chimiothérapie).