+

Le conseil du vétérinaire

• Les tiques peuvent transmettre des maladies dangereuses lorsqu’elles piquent les chiens pour se nourrir.
• Votre vétérinaire vous recommandera des produits efficaces qui aideront votre chien à s’en protéger.
• Il ne faut jamais enlever une tique en tirant. Utilisez de préférence des tire-tiques permettant de retirer facilement ces parasites ou, à défaut, une pince à épiler en tournant pour « dévisser » la tique.

Que sont les tiques ?

Les tiques sont des acariens (arachnoïdes, de la même famille que les araignées) qui ne volent pas et ne sautent pas (contrairement aux puces). Une quarantaine  d’espèces ont été reconnues en France, mais seulement une dizaine sont des parasites des animaux de compagnie et de l’homme. Parmi ces dernières, la « tique du chien » (Rhipicephalus sanguineus) peut faire son cycle entièrement sur l’animal et infecter les habitats.

Les tiques sont présentes sur l’ensemble du territoire français, avec une prévalence durant le printemps et l’automne. Elles préfèrent les environnements sombres, humides et broussailleux où elles pourront pondre leurs œufs.


Pourquoi les tiques sont dangereuses pour les chiens ?

Les tiques en elles-mêmes ne représentent un risque que si elles sont très nombreuses, auquel cas elles peuvent drainer assez de sang pour causer une anémie chez votre compagnon. Le véritable danger provient des maladies infectieuses qu’elles transmettent. Ces dernières, comme la maladie de Lyme, la piroplasmose ou encore l’erlichiose, sont des pathologies graves qui affaiblissent le chien, et peuvent dans certains cas causer sa mort.

De plus, les tiques importées au domicile par votre compagnon peuvent contaminer également un membre de la famille et l’exposer à la maladie de Lyme ou à d’autres pathologies infectieuses


Comment les chiens attrapent-il des tiques ?

A la différence des puces, les tiques ne sautent pas. Elles sont en revanche de très bonnes grimpeuses, et se positionnent généralement au sommet des herbes hautes en attendant le passage d’un hôte pour s’accrocher sur son poil. Elles vivent et se reproduisent dans des lieux chauds, humides et ombragés comme les broussailles ou les terriers de petits mammifères.

Une fois accrochées au poil, elles grimpent sur le corps de l’animal jusque sur sa peau qu’elles piquent pour commencer leur repas.

Avant de transmettre une maladie, la tique doit rester attachée plusieurs heures sur son hôte. Par conséquent, si vous contrôlez votre animal et lui enlevez les tiques une fois par jour, il est peu probable que ces dernières puissent transmettre une maladie.


Comment se fait la prévention contre les tiques ?

Garder son chien loin des zones boisées et des herbes hautes permet de réduire le risque d’exposition, mais cela peut s’avérer compliqué, en particulier pour les propriétaires qui passent beaucoup de temps à l’extérieur avec leur compagnon.

Il existe de nombreux produits efficaces, faciles à appliquer et sans danger pour les animaux. Beaucoup de traitements utilisés contre les puces sont également actifs contre les tiques. Ces produits sont généralement appliqués en « spot-on », c’est-à-dire directement sur la peau.

La prévention est essentielle dans le cas de ces parasites. Ils sont en effet très résistants et réussissent malgré les antiparasitaires à piquer l’animal. Il faut donc éviter les zones à risques, humides, ombragées et broussailleuses et privilégier les zones «propres» ensoleillées, avec l’herbe tondue. Si votre jardin est infesté de tiques, l’unique solution réellement efficace sont les pesticides.

Lorsque votre chien a passé la journée dehors, prenez l’habitude de faire une « inspection » rapide en caressant l’ensemble de son corps pour vous assurer qu’aucune tique n’est présente. Si en revanche, vous en trouvez une, il existe une pince spécialement faite pour enlever les tiques appelée « tire-tique » qui vous permettra de retirer le parasite sans créer de lésion. A défaut de posséder cet objet, attrapez la tique avec une pince à épiler et tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, tout en tirant pour l’enlever. N’utilisez pas d’alcool ou un autre produit qui pourrait « l’endormir » car celle-ci risquerait de vider ses glandes salivaires et de contaminer l’animal en mourant.