+

Le conseil du vétérinaire

• Le vomissement est un symptôme qui se manifeste par une évacuation forcée du contenu de l’estomac.
• Si les vomissements deviennent réguliers, l’animal peut se déshydrater.
• Les vomissements sont l’expression d’une grande quantité d’affections allant d’une simple gastrite à des cancers.
• Le traitement du vomissement doit avant tout se baser sur la cause sous-jacente et contrôler ce symptôme.

Qu’est-ce que le vomissement ?

Le vomissement est un symptôme qui se manifeste par une évacuation forcée du contenu de l’estomac. Il est causé par un signal envoyé depuis le cerveau à l’estomac. Le vomissement est un système de défense du corps contre un corps étranger ou un agent toxique. Le vomissement en tant que tel peut toutefois entraîner des déshydratations chez l’animal s’il est prolongé et répété.


Quelles en sont les causes ?

Les vomissements sont l’expression d’une grande quantité d’affections de l’appareil digestif :

  • Parasites ;
  • Agents toxiques ;
  • Corps étranger ;
  • Nourriture avariée ;
  • Gastrites et ulcères gastriques ;
  • Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI) ;
  • Cancer ;

Ils peuvent également être un symptôme de pathologies non digestives :

  • Maladies thyroïdiennes (en particulier chez le chat) ;
  • Pancréatites ;
  • Pyomètre (infection de l’utérus) ;
  • Maladies hépatiques et rénales ;
  • Parvovirose ou maladie de Carré chez le chien ;
  • Typhus chez le chat.

Comment se fait le diagnostic des causes de vomissement ?

Avant de rechercher les possibles causes de vomissement, il est important de bien différencier les vomissements des régurgitations. En effet les vomissements sont précédés de nausées et nécessitent un effort de contraction abdominale (évacuation active du contenu de l’estomac) alors que les régurgitations sont des éliminations passives du contenu de l’œsophage. Cela peut paraître anodin, mais les causes de régurgitations sont bien différentes de celles des vomissements.

Ce n’est qu’après avoir défini qu’il s’agit de vomissements que le vétérinaire en recherchera la cause. L’examen clinique permettra éventuellement de lui apporter des suspicions diagnostiques et l’orientera sur les examens complémentaires nécessaires. Les causes de vomissements étant nombreuses, il est difficile de proposer une liste exhaustive d’examens complémentaires définis. Ces derniers dépendront donc de la pathologie recherchée.


Quel est le traitement ?

Le vomissement n’est pas une maladie mais un symptôme, il faut donc rechercher la cause primaire et la traiter. Toutefois, il est nécessaire de le contrôler pour espérer une amélioration clinique de l’animal. Des traitements médicaux sont alors prescrits.

Les animaux présentés en état de déshydratation dû aux vomissements doivent être hospitalisés et réhydratés.


Comment prévenir les vomissements ?

Les vomissements sont le premier signal d’une pathologie sous-jacente. Quand votre animal vomit pour la première fois, enlevez l’eau et la nourriture pendant quelques heures. Manger ou boire juste après avoir vomi pourrait accentuer les vomissements plutôt que de les stopper. Si votre compagnon vomit malgré le fait qu’il ait le ventre vide, consultez alors le vétérinaire.

Evitez de laisser votre animal manger trop d’herbe. Les végétaux ne permettent pas aux chiens et aux chats de se purger, malgré les croyances populaires, au contraire. Ce n’est pas un aliment adapté au régime de ces animaux et cela peut accentuer un déséquilibre intestinal.

Il peut parfois être difficile de connaître la cause exacte des vomissements, en particulier si votre compagnon est souvent en extérieur et sans surveillance. N’attendez donc pas trop longtemps avant de présenter votre animal en consultation si vous voyez que les vomissements ne passent pas.