+

Le conseil du vétérinaire

• Le chinchilla peut être un merveilleux compagnon pour un propriétaire attentionné.
• C’est un animal délicat et fragile qui aime ronger tout ce qui est à sa portée. Il affectionne particulièrement les câbles électriques et les cordages, c’est pourquoi il doit être sous surveillance lorsqu’il est sorti ou bénéficier d’une pièce « sécurisée »
• Le chinchilla a besoin de beaucoup d’exercices et d’un environnement stimulant.
• Pour le maintenir en bonne santé, il a besoin d’une alimentation équilibrée pour ses besoins et d’une visite annuelle chez votre vétérinaire.

Biologie

Nom latin: Chinchilla lanigera

Nom commun : Chinchilla à queue longue

Environnement naturel : cordillère des Andes, nord du Chili. Il vit en communauté dans un milieu relativement aride et pauvre en végétation (crevasses et rochers).

Espérance de vie : 10 à 15 ans.

Poids adulte : entre 400 et 800 gr.

Maturité sexuelle : Entre 7 et 10 mois.

Temps de gestation : 105 à 115 jours.

Particularités anatomiques : structure osseuse très délicate et fragile, ne convenant pas comme animal de compagnie pour un enfant.


Comportement

-Animal actif essentiellement la nuit, à l’aube et au crépuscule.

-Animal rapide, très agile et actif. C’est un très bon grimpeur et sauteur qui affectionne les hauteurs.

-Les femelles sont les dominantes et généralement plus agressives que les mâles.

-Ce sont des animaux difficiles à éduquer à faire leurs besoins dans une litière. Il sont toutefois relativement propres et très peu odorants.

-Le chinchilla est un animal très sociable qui devrait vivre en couple ou en petite communauté si possible.

-Le chinchilla mord rarement, est facilement apprivoisable, mais a tendance à éviter les câlins.

-Cet animal a tendance à ronger tout ce qu’il peut, c’est pourquoi son environnement devrait être sécurisé et contrôlé pour éviter les fugues.


Alimentation

-Le chinchilla est un herbivore, et a donc besoin d’aliments riches en fibre, pauvres en sucres et en graisses afin de prévenir les pathologies dentaires.

-Les noix, le pain et les céréales doivent être évités.

-Le foin peut être donné à volonté. Les végétaux, comme la fléole ou l’herbe fraîche, peuvent également lui être donnés librement.

-Des granulés commerciaux homogènes sont disponibles chez votre vétérinaire ainsi que dans les magasins spécialisés et apportent une alimentation complète et équilibrée. Ils peuvent en avoir une à deux cuillères à soupe par jour (30gr environ).

-Les fruits et les légumes frais sont à donner de manière exceptionnelle à raison de une à deux fois par semaine.

-Si on doit changer son alimentation, faites le progressivement sur 1 à 2 semaines.

-L’eau doit être changée régulièrement et toujours fraîche.


Environnement

-Les chinchillas sont des grimpeurs qui aiment les hauteurs. Préférez les cages avec des étages où il pourra se percher, courir, sauter, et un sol avec une litière souple comme le chanvre pour éviter les irritations aux pattes.

-La cage doit être dans une pièce calme, avec un taux d’humidité de 40% maximum et une température inférieure  à 24°C, à l’abri des courants d’air.

-Choisissez  un coin où il pourra se cacher et se reposer.

-Prévoyez des éléments en bois à ronger, des jouets prévus à cet effet, et du foin à volonté pour qu’il puisse user ses dents.

-Si vous souhaitez lui donner une roue, elle doit être pleine (sans créneaux) pour éviter les incidents aux pattes et à la queue.


Soins préventifs

-Le chinchilla devrait être vu par un vétérinaire tous les ans pour une visite de bonne santé. Lors de cette visite, un examen microscopique des selles pour rechercher des parasites internes et un examen clinique complet comprenant l’examen des dents seront faits.

-Les mâles doivent être contrôlés au niveau du pénis tous les mois pour retirer les anneaux de poils.

-Sortez vos chinchillas sous surveillance pour leur permettre de faire de l’exercice.

-Prévoyez du sable pour les bains de sable (ou « bains de poussière ») au moins deux fois par jour.


Pathologies courantes

-Pathologie dentaire.

-Anorexie (affections digestives et/ou dentaires).

-Conjonctivite et irritation des yeux.

-Anneaux de poils au niveau du pénis pour les mâles.

-Coup de chaleur.

-Affection respiratoire.

-Traumatisme