+

Le conseil du vétérinaire

• Tout comme les chiens et les chats, les lapins ont besoin d’interaction, d’activité et d’affection de la part de leurs propriétaires de manière quotidienne.
• Les lapins sont fragiles. Lorsque vous les manipulez, soutenez bien l’ensemble de leur corps en passant un bras sous eux.
• Les lapins doivent user continuellement leurs dents.
• Des granulés homogènes et adaptés à la santé du lapin sont disponibles chez votre vétérinaire et en commerces spécialisés.
• Les lapins produisent deux types de crottes : les premières qui sont molles contiennent des protéines, des vitamines et d’autres nutriments qu’ils remangent. Les deuxièmes, dures et sèches, sont laissées par le lapin.
• Les lapins qui sont gardés en extérieur doivent bénéficier d’un abri isolé où ils pourront s’y réfugier quand les températures seront trop hautes ou trop basses pour lui.
• La litière doit être nettoyée régulièrement et l’ensemble de la cage devrait être changée au moins une fois par semaine.
• Le lapin doit être sorti tous les jours, mais il doit rester sous surveillance afin d’éviter les accidents (fils rongés, ingestion de produits toxiques,…)
• Les lapins stérilisés développent moins de pathologies liées à la reproduction, s’adaptent plus facilement à l’homme, sont moins territoriaux et marquent moins le territoire (ils sont plus propres).

Vous avez accueilli un lapin pour vous ou vos enfants ? Bravo ! L’arrivée d’un petit animal de compagnie doux et câlin chez soi est un moment magique. L’adoption d’un lapin est de plus en plus fréquent dans les foyers, mais cet animal de compagnie reste encore mal compris dans la manière de s’en occuper. Quelque soit sa race, qu’il soit sauvage, nain ou autre, il a besoin de tendresse et d’être bien apprivoisé. Bien moins cher à l’achat qu’un chien ou un chat, et parce que très affectueux, il est souvent offert comme cadeau aux enfants. Or les gens ne connaissent pas réellement bien ses besoins et les soins dont il doit faire l’objet. Il est donc vital pour votre nouveau compagnon, de bien savoir s’en occuper.

Voici donc un guide avec quelques conseils pour bien s’occuper de son lapin, et comprendre au mieux votre nouveau compagnon afin de lui rendre heureuse sa vie quotidienne partagée avec vous.

Quelle est la durée de vie d’un lapin ?

La durée de vie des lapins dépend selon qu’il soit notamment sauvage ou de compagnie. Mais qu’il s’agisse d’un lapin nain, bélier, lion ou encore un lapin angora, leur espérance de vie est la-même : un lapin de compagnie vivra en moyenne 8 à 10 ans. Mais si vous prenez soin de votre animal en lui garantissant une vie de qualité, bienveillante, et affectueuse et en lui prodiguant les soins et l’hygiène de vie adaptés, il peut vivre bien plus longtemps.

Comment manipuler son lapin ?

Le lapin est un animal qui s’apprivoise facilement, à la condition de lui apporter affection, attention et délicatesse. Mais lui faire des câlins et des caresses nécessitent de bien savoir le manipuler.
Les lapins sont en effet des animaux fragiles et peureux qui ont tendance à fuir et à faire des sauts brusques lorsque l’on tente de les prendre dans les bras.

Donc prudence et vigilance dans vos gestes et réactions avec votre lapin. Lorsque vous devez les manipuler (câlins, jeux, nettoyage de la cage, etc.), soutenez bien l’ensemble de leur corps en passant un bras sous eux et tenez-les bien contre vous. Ce geste de manipulation doit-être bien respecté, afin de protéger votre compagnon et éviter de lui faire mal ou le blesser. Cela pourrait générer du stress, de la peur voire un problème de santé.

De même, ne laissez pas votre lapin dans les mains de vos enfants en bas âge. Ils pourraient le blesser accidentellement ou par une mauvaise manipulation.

Ces quelques consignes de manipulation précautionneusement suivies, contribuent à prendre soin de votre lapin, à bien l’apprivoiser, et enfin à éviter qu’il ait peur de vous ou de vos enfants lorsque vous souhaitez le manipuler.

Qu’en est-il de l’usure des dents de son lapin ?

Votre lapin ronge beaucoup ? Pas d’inquiétude ! La pousse des dents chez le lapin est continue et, par conséquent, ils doivent les user en permanence par l’intermédiaire de la mastication.

Pour cela, la silice contenue dans les végétaux, comme par exemple le foin, permet d’user les dents et de leur maintenir une taille correcte. Les granulés homogènes apportent également la quantité de silice nécessaire à l’usure de leurs dents.

Le pain, le bois ou les granulés hétérogènes n’aident pas à limiter la pousse continue des dents, malgré leur dureté.

Surveillez les dents de votre lapin : si elles poussent de travers, consultez un vétérinaire afin d’éviter des complications dans la mastication et dans l’usure naturelle des dents.

Comment bien alimenter son lapin ?

Que donner à manger à son lapin ? Nourrir son lapin est simple, il faut bien en revanche bien veiller au rythme et au type d’alimentation donnée. Les lapins sont des herbivores et ont donc besoin d’une alimentation exclusivement à base de végétaux. L’essentiel de leur ration doit être constituée d’herbe fraîche ou sous forme de foin, afin de favoriser le bon fonctionnement de son système digestif. Attention à ne pas vous amuser ou tenter de lui donner des aliments sucrés comme du chocolat ou des gâteaux, ils sont toxiques pour le lapin.

L’alimentation du lapin est ainsi répartie :

  • Foin et verdure : 75% de la ration. Le foin et l’herbe peuvent être donnés à volonté. Le lapin doit toujours avoir suffisamment d’herbes ou de foin à manger. Ils constituent l’essentiel de l’alimentation du lapin.
  • Légumes verts : 20% de la ration. Les légumes verts comme la salade, le persil ou les fanes de carotte peuvent être donnés à raison d’une poignée par jour. Certains légumes comme la salade ne doivent pas être donnés à volonté car l’importante quantité d’eau peut provoquer un déséquilibre de la flore intestinale. Les carottes en elles-mêmes, les poivrons ou encore la tomate ne représentent pas un légume « vert ».
  • Récompenses et fruits : 5% de la ration. Les fruits, comme la pomme ou la poire, et les récompenses comme la carotte ou les produits vendus en commerce ne doivent pas être donnés plus d’une fois par semaine. Ils ne permettent pas au lapin d’user ses dents et ne constituent pas un aliment nécessaire à sa digestion.
  • Eau fraîche et propre : L’eau doit être changée tous les jours si elle est dans une coupelle et tous les 2 à 3 jours en biberon.
  • Aliments potentiellement toxiques. Voici une liste de produits potentiellement toxiques qui ne doivent pas être donnés à votre compagnon : Haricots, rhubarbe, pommes de terre, chocolat, maïs, chou-fleur, chou, pépins de pomme, philodendron, muguet, azalée.

Quelle alimentation pour mon lapin nain ?

Le lapin nain est la plus petite espèce de lièvre, et il a la même alimentation que les lapins de différentes espèces. Il doit comme les autres lapins herbivores, avoir toujours en quantité de l’eau et de la verdure/foin frais (quantité illimitée), et il peut aussi manger de la nourriture spéciale lapin une fois par semaine : des granulés. Vous pouvez lui donner des fruits et légumes comme la pomme ou la poire (une portion hebdomadaire), et de la carotte, persil et salade (quantité limitée à une portion quotidienne).

Quel habitat créer pour son lapin ?

L’habitat est important pour le lapin, car il va y installer ses repères et son espace de confort et de bien-être. Un espace rien qu’à lui bien isolé, qu’il vive dehors ou dans l’habitation (installer une cage). Les lapins peuvent être gardés aussi bien en extérieur qu’en intérieur, de préférence à des températures au dessus de 12°C et en dessous de 26°C. Les animaux tenus en extérieur doivent posséder un abri isolé pour s’abriter lors de températures excessives (froid ou chaleur).

La cage

La cage de votre lapin doit lui permettre de se tenir debout sur ses pattes arrière sans être gêné et être assez longue pour qu’il puisse se déplacer aisément Elle doit-être confortable, c’est capital pour son bien-être. Il doit pouvoir être définit 3 coins distincts : un coin pour le repos, un pour le repas et un pour ses besoins. Il n’y a, par contre, pas de limite minimum de taille pour la cage : plus elle sera grande mieux cela sera pour votre compagnon.

La cage doit-être nettoyée minimum 2 fois par semaine, et la paille doit systématiquement être renouvelée. Vous pouvez y prévoir un petit abri à l’intérieur (cabane, abri, maison, etc.) afin qu’il puisse se retrouver dans son intimité lorsqu’il en sentira le besoin, et des supports pour escalader et regarder autour de lui, y compris au delà de la cage. N’oubliez-pas, le lapin est un animal sauvage.

La cage doit être à l’abri des courants d’air et des sources de chaleur directes comme les radiateurs. Rappelez-vous que votre lapin vit au ras du sol et les conditions ne sont pas les mêmes qu’à hauteur humaine. Pour vous aider, n’hésitez pas à allumer un briquet ou une bougie à sa hauteur afin de vérifier qu’il n’y ait pas trop de courants d’air.

La litière

A la question quelle litière pour votre lapin ou lapin nain, nous vous répondrions avant tout de faire attention à la qualité des litières pour leur santé, que vous viviez en appartement ou en maison, et qu’il vive à l’intérieur ou l’extérieur. La litière doit être peu irritante pour les voies respiratoires et les pattes du lapin, et elle doit absorber correctement les urines et les odeurs. Evitez les litières parfumées et les copeaux de bois qui sont nocifs pour votre compagnon.

Elle peut être différente pour son lieu de vie et l’endroit où il vit. Si tel est le cas, préférez pour les besoins une litière très absorbante et, pour le lieu de vie, une litière souple et peu irritante. Les litières végétales ou à base de produits végétaux naturels (lapin, chat), de chanvre ou encore les granulés de bois, sont des litières adaptées pour le lapin. Si votre lapin est blessé, malade ou handicapé, n’hésitez pas à y glisser en dessous une alèse jetable pour éviter des fuites ou débordements.

La litière doit être nettoyée fréquemment et changée au moins une fois par semaine. Donc pensez-bien à nettoyer le bac à litière avec régularité pour l’équilibre de vie de votre lapin.

Le matériel de la cage

Que prévoir dans la cage de votre lapin ? Votre lapin vit dans sa cage, en dehors de ses sorties, jeux et câlins avec vous. Il aura donc besoin pour son quotidien de lapin en cage : d’une coupelle pour chaque type d’alimentation, d’un râtelier surélevé ou d’une boule pour le foin et d’une gamelle ou d’un biberon pour l’eau. Il lui faudra également un endroit où il pourra se cacher et se reposer dans sa cage, comme une petite cabane.

Comment créer une aire de jeu pour son lapin ?

Comment occuper mon lapin en cage, comment jouer avec mon lapin, comment m’occuper de mon lapin ? La réponse se trouve dans lui l’action de lui donner de la liberté sous surveillance et faire des jeux avec lui, en considérant bien que la cage n’est que son lieu de repos ou de sécurité lorsque vous êtes absent de la maison.

En effet, la cage ne doit pas être le lieu où vit en permanence votre lapin. Ce n’est « que » son lieu de repos quand vous n’êtes pas présent. Autrement dit, laissez-le en liberté chez vous lorsque vous êtes dans votre habitation, mais toujours sous votre surveillance. Un lapin, comme tout autre animal de compagnie, a besoin de faire de l’exercice et de se défouler. Avec l’ennui, il peut devenir distant ou agressif. Il est, par nature, curieux et joueur.

Prenez donc le temps de le faire sortir de sa cage au moins une à deux heures par jour et jouez avec lui autant que possible. Que voit lapin soit un bébé ou un adulte, un lapin domestique, un lapin nain ou encore angora, etc. quel qu’il soit, vous devez jouer avec lui. Un lapin qui joue, reçoit de l’attention et sera heureux comme tout animal domestique. Commencez dans un premier temps avec une pièce restreinte, puis augmentez progressivement son espace d’exploration, surtout avec les bébés lapins afin de les habituer.

Que faire avec mon lapin qui ronge tout ? Pas de panique, les lapins ont une nature curieuse et ont tendance à ronger tout ce qui se trouve à leur portée. Pensez donc à protéger tous les câbles électriques, les objets fragiles et les angles de mur. Pour éviter les accidents, n’hésitez pas à lui fournir des jouets pour lapin, disponibles en commerce.

Comment rendre propre son lapin ?

A la question comment faire pour que mon lapin soit propre ou mon bébé lapin soit propre, nous vous répondrons qu’il est plus facile d’éduquer à la propreté un lapin adulte (lapin adulte stérilisé/castré) qu’un bébé lapin. Votre lapin propre pourra vivre avec vous, au milieu de votre famille et au sein de votre habitation, et lorsqu’il aura envie d’uriner, il ira dans sa litière. C’est don important de l’éduquer sur la propreté dès le plus jeune âge.

Tout d’abord, limiter son périmètre à sa cage afin qu’il s’habitue à son territoire, et localiser lui sa litière au même endroit dans sa cage. Si vous le laissez de suite en liberté dans la maison, il n’enregistrera pas ses repères et son territoire.

Que votre lapin est une petite cage ou un espace grillagé dans votre habitation, quelle que soit sa taille, il doit avoir son coin « toilette », sa litière bien à lui avec son bac. Il fera ses crottes et y prendra l’habitude. Vous pouvez placer à côté ou dedans, des herbes fraîches ou du foin qu’il mangera pour l’inciter à y venir. Au début, s’il fait à côté, mettez les petites crottes dans son bac à litière pour lui montrer et l’habituer.

Comme tout animal, ou enfant, pensez-à le féliciter ! La valorisation l’encouragera à être propre.
Lorsqu’il sera propre, vous commencerez alors à augmenter son espace de vie, et lui donner plus de liberté dans votre habitation. Veillez à ce qu’l revienne toujours dans sa litière pour y faire ses besoins.

Faut-il laver votre lapin et comment le laver ?

Ne donnez pas de bain à votre lapin, sans demander conseil à votre vétérinaire. En effet, un bain est donné si votre lapin a un souci particulier. Le lapin déteste l’eau comme les chats, et se toilette seul. Sauf indication du vétérinaire, lui donner un bain sera mauvais pour lui, et lui générera peur et stress.

Quels sont les soins vétérinaires à apporter à son lapin ?

Tout comme chez les chiens et les chats, la stérilisation limite les pathologies à la reproduction. Les tumeurs utérines chez la lapine sont généralement agressives et de pronostic sombre. Elles apparaissent vers l’âge de 5-7ans. Chez le mâle, les cancers des testicules nécessitent des examens complémentaires et une chirurgie. La stérilisation réduit également les comportements territoriaux comme l’agressivité et les urines très odorantes.

Il existe aujourd’hui deux vaccins pour le lapin qui protègent contre deux maladies mortelles : la maladie hémorragique du lapin et la myxomatose. Le premier est suraigu, c’est-à-dire que l’animal meurt généralement avant même que des symptômes n’apparaissent, et la seconde est progressive ses symptômes sont pour l’essentiel des pustules qui se déclarent au niveau de la tête de l’animal.

Une visite annuelle chez votre vétérinaire, voire biannuelle, devrait être effectuée pour évaluer l’état des dents et de santé générale de l’animal. Les vaccins sont alors effectués lors de cette visite, si l’état général de l’animal est bon.

Les signes de pathologies chez le lapin sont :

  • Ecoulements lacrymaux et sécrétions au niveau du nez
  • Salivation
  • Fatigue et faiblesse
  • Perte d’appétit et de poids
  • Diarrhée ou absence de selle depuis plus de 12heure
  • Difficultés respiratoires (un lapin ne peut pas respirer par la bouche, et par conséquent un lapin s’il respire la bouche ouverte, c’est une urgence)
  • Urines rouges foncées
  • Perte de poils, rougeurs sur la peau
  • Yeux rouges, purulents : en cas de troubles oculaires, consultez le vétérinaire qui diagnostiquera la pathologie, et prescrira le traitement adapté. En attendant, vous pouvez toujours nettoyer les yeux à l’aide d’une compresse imbibée de sérum physiologique (une compresse pour chaque œil). Veillez à vous laver les mains avant et après, afin d’éviter d’attraper l’éventuel virus (ex : conjonctivite, etc.) ou contaminer le lapin. Ce nettoyage peut aussi être fait régulièrement, en prévention de toute saleté infectieuse dans l’œil. Une lampe avec lumière trop vive proche de la litière, une piqure d’insecte, une griffe dans l’œil peuvent provoquer des irritations oculaires.

Mon lapin peut-il faire des allergies ?

Oui, le lapin comme tout autre animal peut avoir une allergie : poussière dans sa litière, litière avec parfum ou produits allergisants, ou contact particulier dans l’habitation, etc. Il faudra alors consulter un vétérinaire qui déterminera la cause, et traitera les symptômes.

Quels sont les parasites du lapin ?


Les parasites internes

Le lapin peut avoir des parasites internes comme le chat : les puces, gale, les tiques et la teigne. Il peut aussi avoir la gale d’oreille dans ses oreilles, notamment les lapins béliers. Ces parasites étant fréquents chez ces animaux de compagnie, il faut consulter le vétérinaire afin de faire de la prévention.

Les parasites externes

Le lapin peut avoir différents parasites internes, qui peuvent se loger dans les organes digestifs, l’œil, cerveau, les reins, etc. Il faut donc les vermifuger en prévention afin de les protéger de ces parasites, surtout s’ils vont à l’extérieur de l’habitation.

Comment couper les griffes de son lapin ?

Il est très délicat de couper les griffes de son lapin, au risque de le blesser. Demandez donc conseils à votre vétérinaire, qui vous montrera la 1ère fois, comment faire. Si cela vous est difficile, faîtes-le faire par votre vétérinaire. Il est conseillé de chercher la veine à travers la griffe, de couper pas trop loin, et pour cela de bien voir, en se mettant à la lumière.

L’arrivée de votre lapin est un moment de bonheur qu’il faut privilégier et préparer. Informez-vous bien sur les recommandations pour accueillir et s’occuper le mieux possible de cet animal, qui a ses spécificités propres à son espèce. C’est une boule de poiles câline, affectueuse, qui nécessite attention et soins adaptés à son évolution animale. Consultez un vétérinaire, qui vous donnera toutes les recommandations pour prendre soins de votre lapin, prévenir tous maux et répondre à toutes vos questions et situations qui se présenteraient durant la vie de votre lapin.