+

Le conseil du vétérinaire

• Le Gris du Gabon est l’un des oiseaux les plus intelligents jamais étudiés par l’homme. Il a une capacité extraordinaire à assimiler et à imiter avec une haute précision les paroles et les mimiques de l’homme ainsi que les sons émis dans son environnement.
• C’est un animal qui peut être très affectueux, captivant et reconnaissant envers son propriétaire. Toutefois il s’agit d’un compagnon particulier dont les besoins physiologiques, environnementaux et alimentaires doivent être bien maitrisés pour lui procurer un confort de vie raisonnable.
• C’est un animal très « routinier » qui a besoin d’un environnement stable, qu’il s’agisse de sa cage ou de son foyer. Il a besoin d’interactions régulières tout au long de la journée pour développer une relation sereine et de confiance.

Les particularités de l’espèce du perroquet gabonais


Egalement appelé Perroquet jaco, le Perroquet Gris du Gabon appartient à la famille des Psittacidae regroupant perroquets, perruches, inséparables, etc.
Il est représenté par deux sous-espèces :

  • Psittacus erithacus erithacus Linnaeus, dit le perroquet du Congo : il est plus grand avec un plumage gris clair, un bec noir et une queue rouge vif.
  • Psittacus erithacus timneh Fraser, dit le perroquet de Timneh : plus petit, son plumage est gris foncé, son bec couleur chair sur la moitié supérieure et sa queue marron foncé.
  • Poids moyen : 350 à 500gr.
  • L’iris des yeux des jeunes perroquets sont gris foncé et virent au jaune pâle vers l’âge d’un an.
  • Maturité sexuelle : entre 2 et 4 ans.
  • Espérance de vie : 30 ans (jusqu’à des maximum de 50ans, voire plus)
  • Origines : Afrique centrale et de l’ouest

Le comportement du Perroquet du Gabon

  • Les Gris du Gabon sont très exclusifs, ils se lient principalement avec un membre de la famille et rejettent les autres.
  • Ils sont relativement craintifs et intolérants avec les étrangers
  • Les nouveau-nés éduqués par des parents ont tendance à être plus équilibrés que ceux éduqués complètement par l’homme, lorsqu’ils arrivent à maturité (problèmes d’agressions, absence de crainte envers l’homme, picage chronique,…).
  • Les perroquets qui sont à l’aise dans un environnement avec des humains s’adapteront mieux à un nouvel environnement et de nouvelles activités, c’est pourquoi il faut les sociabiliser dès leur petite enfance aux personnes et à d’autres animaux, ainsi qu’aux tâches quotidiennes de la maison.
  • Les Gris du Gabon sont très intelligents, curieux et aiment explorer leur environnement.
  • Ils ont besoin d’un environnement enrichi en jeux, en perchoirs et d’exercices afin de se sentir bien et de limiter le risque de problèmes comportementaux.
  • Les Gris du Gabon sont des animaux très routiniers qui ont des difficultés à accepter les changements dans leur environnement. C’est pourquoi les nouveaux perchoirs et jeux devraient être placés en extérieur et déplacés progressivement vers l’intérieur.
  • Les Gris du Gabon montrent leur mécontentement à travers des « grognements » sonores.

Nourriture et alimentation d’un gris du Gabon

  • Les perroquets sauvages se nourrissent de fruits, de noix et de végétaux.
  • Une diète variée et proche de celle de leurs confrères sauvage est recommandée.
  • Une alimentation à base de graines est déconseillée comme aliment principal, mais peut être donnée en petite quantité (graines de perroquets)
  • Des aliments commerciaux en granulés sont disponibles, apportent une ration complète et équilibrée et évitent le tri. Ils devraient constituer au moins 75% de la ration du perroquet.
  • Les végétaux et les fruits devraient constituer de 20 à 25% de la ration. Ces aliments doivent être retirés s’ils n’ont pas été mangés dans la journée.
  • Les friandises et les gourmandises ne doivent pas excéder les 5% de la ration du perroquet.
  • L’eau doit être changée très régulièrement et rester propre et fraîche. Il est recommandé de prévoir un abreuvoir externe à la cage pour éviter que l’animal ne fasse ses déjections dedans.

Environnement du Perroquet gris du Gabon

Bien choisir sa cage

  • La cage doit être aussi large que possible, de manière à ce que le perroquet étende ses ailes sans toucher les barreaux.
  • Elle doit être propre, sécurisée, construite dans un matériel solide et non toxique pour l’animal.
  • Les perchoirs en bois naturel sont à préférer. Essayez de varier les tailles, les grosseurs et les hauteurs. Pour éviter les moisissures, évitez de les placer sous la mangeoire et l’eau.

La lumière

  • Il est mieux d’opter pour de la lumière naturelle, avec une lampe ultraviolet dans les régions moins ensoleillées pour éviter les hypocalcémies et les pathologies du plumage.

La température de la pièce

  • Les perroquets s’habituent relativement bien aux changements de température s’ils sont progressifs, mais il faut éviter les écarts de température trop importants.

Le Gris du Gabon supporte-t-il la solitude ?

  • Lorsque vous êtes absent, le perroquet devrait se trouver dans sa cage ou dans une pièce dédiée et adaptée à ses besoins.
  • Cet animal n’est pas adapté pour les personnes qui ont des horaires variables ou un travail prenant, nécessitant des déplacements ou des absences répétées et prolongées (que ce soit quotidiennement ou sur l’année).

Autonomie dans une maison ?

  • Les animaux sans restriction d’accès sont plus à risque pour des accidents ménagers, des intoxications et des agressions.

Soins préventifs et consultations vétérinaires du Gris Du Gabon

  • Un examen clinique devrait être fait tous les 6 mois/1 an par un vétérinaire.
  • Consultez un vétérinaire spécialisé en médecine aviaire et n’hésitez pas à lui poser des questions.
  • Il existe un vaccin contre le polyomavirus qui peut être effectué sur recommandation du vétérinaire.
  • La coupe des griffes peut être effectuée si nécessaire.

Les pathologies courantes sont :

  • Troubles comportementaux, en particulier les problèmes d’agressions, l’absence de crainte envers l’homme et le picage chronique.
  • Pathologies respiratoires (par exemple les infections fongiques).
  • Syndrome d’hypocalcémie (niveau sanguin de calcium bas).
  • Maladie du bec et des plumes (circovirus).
  • Encombrement et masse nasale (causés par des réactions aux infections bactériennes et fongiques).
  • Maladie de la dilatation des proventricules (PBD).