+

Le conseil du vétérinaire

• Les infections aux poux sont très rares chez le chien et se rencontrent principalement lorsqu’ils vivent dans des conditions d’hygiène précaire et de surpopulation.
• Les poux du chien se transmettent uniquement entre congénères.
• Votre vétérinaire est à même de vous prescrire un traitement efficace.

Comme pour nous les hommes, les chiens peuvent aussi avoir des poux qui s’invitent chez vous. Mais les poux sont différents des nôtres, et nécessitent un traitement spécifique. De plus, il existe deux sortes de poux de chien : les poux broyeurs et les poux piqueurs.

« Comment reconnaître un pou de chien ? Est-ce qu’il y a des photos de poux de chien pour les identifier ? Mon chien a passé une semaine avec d’autres chiens de ma famille, je découvre des poux. Que faire ? Qu’est-ce que les poux broyeurs de chien ? Qu’est-ce que les poux piqueurs de chien ? Puis-je faire un toilettage de mon chien après un traitement anti poux ? Comment soigner les poux de chien ? Quel anti poux pour chien puis-je acheter pour traiter mon labrador ? Les poux du chien peuvent-ils être transmis à l’homme ? »

Au secours, ces poux de chien ne comptent pas parmi les hôtes bienvenus chez vous. Mais pas de panique, l’infection de poux n’est pas fréquente chez le chien. Seuls les chiens très mal entretenus, qui vivent nombreux dans des conditions de vie et d’hygiène déplorables peuvent-être sujets aux poux. Voici quelques conseils pour pouvoir les identifier, traiter votre animal contre les poux, puis le protéger d’en attrapper de nouveau.



Qu’est-ce qu’un pou ?

Il s’agit d’un petit parasite à 6 pattes, un insecte jaune extrêmement petit (1 à 2 mm), qui a différents hôtes spécifiques selon l’espèce (oiseaux, chats, chiens, rongeurs ou encore humains), et qui vit jusqu’à 8 semaines sur l’animal. Il peut vite se reproduire, surtout dans un environnement chaud et humide, car la femelle pond autour de 300 œufs. L’œuf, encore appelée « lente » se fixe sur le poil durant une semaine, puis se transforme ensuite en une lymphe qui vivra une dizaine de jours avant de devenir un pou adulte. Enfin, le pou adulte lui pourra vivre un mois environ. Le pou peut aussi se localiser sous la peau du chien, mais dans tous les cas, sans se nourrir ou en étant à l’extérieur du chien, il mourra au bout de 4 jours.
Les infections aux poux sont rares chez le chien et concernent deux espèces : les poux broyeurs, dont la tête est plus large que le thorax, et les poux piqueurs qui au contraire ont tête plus petite que le thorax. Les Trichodectes Canis, encore appelés « les poux broyeurs », qui s’attaquent aux poils et se nourrissent des sécrétions et des débris de la peau, et les Linognathus setosus, dits aussi « poux piqueurs » eux s’alimentent de sang en s’attachant aux poils.
« Quelle est la durée de vie d’un pou sur le corps, la tête, les poils et aussi dans la literie ? Est-ce que les lentes vident en dehors des cheveux ou des poils de l’animal ? »

Les poux passent leur vie entière sur leur hôte. L’adulte pond des œufs (les « lentes ») qui se fixent aux poils puis, une fois éclos, se développent jusqu’à devenir un adulte. Le cycle entier représente environ 3 à 6 semaines.



En quoi les poux sont-ils un problème pour les chiens ?

Les deux sortes de poux se localisent à des endroits spécifiques du corps du chien. En effet, les poux broyeurs s’installent sur le corps, plus particulièrement sur le dos en général, tandis que les poux piqueurs sont plus souvent sur la tête et le cou. Difficiles à voir, ils peuvent en pour autant indisposer l’animal, voir lui provoquer des blessures, des lésions. Les poux piqueurs provoquent des démangeaisons plus fortes que les poux broyeurs.
Le cadre clinique varie selon l’intensité de l’infection et la sensibilité de l’animal. Les symptômes peuvent être les suivants :

  • Irritation de la peau
  • Grattage et nervosité
  • Perte de poils
  • Blessures cutanées (souvent dues au grattage)

Dans les cas les plus extrêmes, une anémie peut se développer par « perte de sang », en particulier chez les chiens fragiles (comme les chiots, les chiens âgés, ou encore les chiens malades).
Le chien peut aussi avoir une dermatose parasitaire, provoquée par une invasion de poux sur son corps : il s’agit de la « phtiriose » chez le chien .
Enfin, certains poux peuvent transmettre des parasites intestinaux (vers solitaires) lorsqu’ils sont ingérés par l’animal durant la toilette.



Comment les chiens sont-ils contaminés par les poux ?

« Un chien ou un chat peut-il attraper des poux humains, les poux humains sont-ils transmissibles à l’homme ? Les poux de chien sont-ils transmissibles à l’homme ? ».

Les poux sont des parasites qui ne se transmettent pas entre l’homme et l’animal. Votre animal a pu attraper des poux en contact avec un autre animal, ou dans une structure collective (chenil par exemple).
En effet, les poux se transmettent d’un chien contaminé à un autre en jouant, se léchant, ou vivant dans le même lieu. Ils peuvent également se les transmettre par l’intermédiaire des brosses, peignes et couvertures. Les poux ne peuvent vivre que quelques heures à quelques jours dans l’environnement extérieur, c’est pourquoi la transmission est le plus souvent directe.
Les poux sont des parasites « espèce-dépendants », c’est-à-dire qu’ils ne peuvent infester qu’un seul type d’hôte particulier. Les poux de l’homme ne peuvent donc pas contaminer le chien, et vice versa.
Les infections de poux sont extrêmement rares chez les chiens en bonne santé et bien entretenus. Toutefois les chiots, les chiens séniors et ceux immunodéprimés sont plus à risque.



Comment se fait le diagnostic et le traitement ?

« Mon chien se gratte dans son cou et sur sa tête, peut-il avoir des poux ? Mon chien se gratte beaucoup depuis quelques jours, il a même des croutes, du prurit sur des plaies au niveau du corps et surtout la tête et le cou. Peut-il avoir des poux ? ».

Le diagnostic se fait principalement sur la base des signes cliniques ainsi que de l’examen des poils au microscope. Lors d’infestation importante, il est possible de voir directement le parasite sur l’animal.
Le traitement est relativement simple : il comprend des mesures d’hygiène importantes dans le foyer et au niveau de l’environnement de l’animal ainsi, qu’un traitement anti parasitaire régulier. Comme pour les hommes, vous devez renouveler ce traitement plusieurs fois, de manière espacée, car les œufs doivent-être tous éradiqués. Certains produits utilisés contre les puces et les tiques sont également contre les poux. Les animaux présentant une anémie en revanche doivent être hospitalisés afin de recevoir des soins plus pointus (réalimentation, perfusion, etc.).
Ainsi, il est recommandé de bien nettoyer les endroits où va votre chien, en particulier son panier ainsi que la brosse que vous utilisez pour le brosser. Cela vaut pour tous les chiens qui ont été en contact rapprochés avec le vôtre, chez vous ou dans votre entourage. Puis en parallèle, vous devez le traiter par l’anti poux, qui peut-être en pipettes, spray, ou shampoing.



Comment protéger son chien contre les poux ?

« Comment traiter mon chien qui a des poux ? Faut-il utiliser un traitement chimique contre les poux de chien, ou bien existe-t-il un pour les poux de chien un traitement naturel ? Quel est l’anti poux de chien efficace ? ».

La principale protection contre les poux est l’hygiène. Nettoyer et laver régulièrement l’environnement et les affaires du chien évite généralement sa contamination. Certains antiparasitaires externes utilisés tous les mois contre les puces et les tiques sont également efficaces contre les poux.
Les règles de quarantaine et de prévention pour les nouveaux chiens introduits dans le foyer s’appliquent et permettent de prévenir les infections de parasites externes en général.
Il est recommandé de traiter tous les animaux du foyer lorsqu’un chien est contaminé par les poux, même si ce dernier est séparé du groupe.

Chaque espèce de poux, a un hôte spécifique, et par conséquent, les parasites de votre chien ne peuvent être transmis ni aux membres de la famille, ni même aux chats.


Il est donc recommandé pour le bien-être du chien, de l’examiner régulièrement et bien traiter son panier et sa brosse à poils d’un traitement anti parasitaires (poux, puces et tiques). Pour cela, consultez votre vétérinaire, qui examinera votre chien et vous délivrera le traitement adapté à votre chien en prévention ou traitement, qui peut changer selon l’âge et la vie de votre chien. De plus en cas de fortes démangeaisons, avec croutes, prurit, irritations, lésions, ou toute autre symptôme, le vétérinaire vous prescrira le traitement et les soins adaptés pour soigner votre chien, et le soulager.


Les poux chez le chat.